Modern technology gives us many things.

Macky Sall appelle à une “alliance nationale pour le numérique”

macky babacar touréLe président Macky Sall a invité ses compatriotes à monter une “alliance nationale pour le numérique” afin de rattraper le retard accusé par le Sénégal, à l’instar d’autres pays africains, par rapport au prochain basculement technologique du secteur de l’audiovisuel qui, dans 18 mois, devra passer du système de l’analogique au numérique.

‘’Je suis sûr que chacune et chacun comprendra le sens de l’appel que je lance à tous les Sénégalais, sans distinction, pour une alliance nationale pour le numérique’’, a-t-il dit, lundi à Dakar.

M. Sall procédait au l’installation officielle du Comité de pilotage de la transition de l’analogique vers le numérique (CONTAN), présidé par Babacar Touré, par ailleurs président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA).

Pour le chef de l’Etat devra aider à marcher d’une même cadence ferme et résolue vers cet objectif commun de faire du Sénégal, un haut lieu du numérique, de la connectivité et des services.

‘’Tous les pays du monde, membres de l’Union internationale des télécommunications (UIT), ont décidé unanimement en 2006 de passer de la télévision émettant en mode analogique à la télévision en mode numérique à la date butoir du 17 juin 2015, qui arrive à échéance dans 18 mois’’, a rappelé le président Sall.

Dans le monde, a-t-il signalé, de nombre pays surtout en Occident ont déjà effectué leur basculement. ‘’En Afrique, a-t-il déploré, quelques pays ont effectué la même opération, mais nombreux sont encore les pays qui ont pris du retard et, malheureusement, nous en faisons partie.’’

‘’Il nous faut, sans délai, prendre toutes les mesures qui s’imposent pour être en situation de procéder au passage vers la télévision numérique avant le 17 juin 2015’’, a précisé le président sénégalais.

M. Sall a annoncé qu’il allait “superviser personnellement” le processus, pour qu’aucune entrave ne vienne à contrecarrer cette volonté d’honorer les engagements du Sénégal.

‘’Et surtout pour donner une impulsion vigoureuse aux travaux de préparation du passage au numérique et organiser une parfaite coordination des politiques et stratégies déployées au sein de l’administration en matière de technologie de l’information et de la communication’’, a-t-il ajouté.

Les commentaires sont fermés.