Modern technology gives us many things.

Macky reçoit les sénégalais du Qatar: plusieurs doléances au menu

Les Sénégalais vivant au Qatar ont exprimé leurs préoccupations au chef de l’Etat Macky Sall, lui demandant la mobilité du bureau de Djeddah pour pouvoir renouveler leur passeport dans les délais.

macky marième »Notre souci principal c’est le renouvellement de nos passeports avant qu’ils n’arrivent à expiration et à chaque fois on nous demande l’impossible pour aller à Djeddah’’, a confié lundi à l’envoyée spéciale de l’agence de presse sénégalaise, un des représentants de la communauté sénégalaise établie au Qatar, Moussa Guèye.

 »On nous demande une validité de plus de six mois sur un passeport déjà expiré depuis très longtemps et sans ce document on n’est pratiquement rien dans ce pays’’, renchérit un de ses concitoyens, Malick El Bachir Sall.

Ils ont été reçus en compagnie d’autres ressortissants sénégalais résidents au Qatar par le président Macky Sall qui séjourne actuellement dans le royaume sur invitation de l’Emir, Sheikh Hamad Bin Khalifa AL-Thani.

Listant leurs doléances, ils n’ont pas manqué de souligner au chef de l’Etat les conditions de travail dont certains d’entre eux sont victimes, notamment les sportifs laissés à la merci de leur employeur.

‘’Ils ont des contrats précaires et ces sportifs peuvent être renvoyés à tout moment sans même être consultés par l’employeur’’, ont-ils déploré, soulignant par la même occasion l’inexistence d’un enseignement en français pour leurs enfants.

‘’Nous avons demandé au président de la République de nous aider pour avoir une école française pour que nos enfants puissent s’insérer dans les écoles aux au Sénégal et en France. L’enseignement au Qatar est dispensé exclusivement en anglais et en arabe », relèvent-ils.

Cependant, ils se sont réjouis de la ‘’marque d’estime du président qui a la rencontre avec eux et mieux encore a été ‘’très attentif et conciliant à leur égard’’.

Le président a chargé le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, d’étudier les possibilités d’octroyer une aide aux étudiants mais surtout de voir si le gouvernement qatari pour leur allouer des bourses.

Sur la question des passeports, le président s’est montré ouvert en suggérant au ministre des Affaires étrangères d’étudier la mobilité du bureau de Djeddah.

Un autre point qui a été évoqué à la rencontre et qui tient à cœur les ressortissants sénégalais, c’est la question des logements et sur ce dossier, le président leur a proposé de se constituer en coopérative d’habitat en vue de faciliter les démarches pour l’obtention de terrains.

Les commentaires sont fermés.