Modern technology gives us many things.

Macky gaspille encore et encore au moment Où…Rien ne va

Encore et Encore sous les mauvaises pratiques!

Au moment les étudiants réclament leurs bourses sociales, la fête continue et le gaspillage est toujours rayonnant. L’inauguration du CICD démontre encore et une fois encore que les pratiques anciennes tant décriées par les populations animent toujours les esprits du nouveau régime.
Les grandes mobilisations a coût de millions pour des futilités, des sandwichs, des cars et t-shirts pour les déplacées.
Au moment les délestages et le manque d’eau hantent le sommeil des populations, le budget de la présidence gonfle de plus de 8 milliards, le nombre d’agences et de directions augmentent de manière exponentielle. Ceci contraire a ce qui était prévu au tout début de la deuxième alternance.
Au moment les maires sont désœuvrés et désorientes et peinent a assurer les secours, les zones à forte basin d’électeurs (Pikine et Guédiawaye) bénéficient du soutien à finalité politique du régime. Une discrimination (entre ASC et entre ville) et une injustice arrosent l’écosystème politique et social.
Au moment les révélations deviennent un mode et les dénonciations publiques saturent et diaphonisent les sénégalais, (les valeurs se dégradent chez les personnes qui sont sensées être les modèles) aucune solution n’est proposée et aucune stratégie n’est mise au point pour bâtir un système de valeurs.
Au moment les étudiants soucient de leurs avenir sont entrain de faire les examens d’une session unique, la jeunesse républicaine prépare l’université républicaine sous une forte tension similaire a un combat de gladiateur comme du temps des romains.
Au moment Ebola ronge l’Afrique de l’ouest et que le Maroc refuse d’organiser la CAN 2015 et Senegal prépare le sommet de la francophonie en toute sérénité et les conséquences de ce regroupement de milliers d’individus pourraient être néfaste, si on y prend pas garde, après la fête.

Modou FALL
Degg moo woo

Les commentaires sont fermés.