Modern technology gives us many things.

Macky fait des économies en éliminant les…

Déterminé à réduire le train de vie de l’Etat, Macky Sall s’est engagé à réduire de manière « drastique » la pléthore d’agences créées par son prédécesseur Abdoulaye Wade en réponse à la question du sous-emploi des jeunes.

macky itw

Ainsi, il a annoncé la suppression de l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes (Anej), le Fonds national de promotion des jeunes (Fnpj), l’Agence pour l’emploi des jeunes des banlieues (Ajeb), ainsi que l’Agence nationale d’appui aux marchands ambulants (Anama). Cette décision du Président Macky Sall est une suite logique après celle intervenue juste après son accession au pouvoir et qui avait vu la suppression de plus d’une quarantaine d’agences parmi lesquelles, l’Agence nationale des Nouveaux ports du Sénégal, l’Agence nationale de l’Énergie solaire, l’Agence de la Construction des Bâtiments et Édifices généraux, l’Agence nationale de la Haute Autorité du Désert, pour ne citer que celles-là.
Cette décision qui entre en droite ligne avec l’optimisation entamée des dépenses de l’Etat qui a déjà conduit à une réduction drastique de la facture téléphonique de l’Etat désormais plafonnée à 11 milliards de FCfa, va plus loin et à partir de juin 2014, l’Etat ne paiera plus de loyers à usage d’habitation pour loger ses gents.

De même, tirant les conséquences de l’audit de la fonction publique, le ministère de l’Economie et des finances procédera, à la fin du mois en cours, à la suspension des virements automatiques des salaires de 11 629 agents de l’Etat tandis que des mesures « fortes » sont annoncées en cours pour plafonner les dépenses d’eu et d’électricité.

Sud

Les commentaires sont fermés.