Modern technology gives us many things.

Macky et l’épidémie des seconds mandats

Les seconds mandats se succèdent en Afrique de l’Ouest pour tous les présidents élus dans la seconde décade du 21ème siècle…

Alassane Ouattara de la Côte d’ivoire effectue son second mandat.

Alpha Condé de la Guinée Conakry assure son second mandat jusqu’en 2020…

Et depuis hier Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK va assurer son second mandat jusqu’en 2023…

Et le Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz réélu pour son second mandat en 2014 assure ne pas briguer un troisième mandat en 2019…

Quid de Macky Sall ?

Si les tendances se confirment, le président Macky Sall va, comme ses pairs, s’assurer d’un second mandat de 2019 à 2024…

Les présidents vont et viennent…Les générations de président se succèdent de la même manière…

Les présidents des années 60 ont disparu de la scène politique dans les années 80 et 90 : Sékou Touré, Senghor, Lamizana, Moussa Traoré, Seyni Kountché, Houphouët-Boigny.

Et leur remplaçant ont été battus ou tués dans les premières années du nouveau millénaire : Abdou Diouf puis Wade, Bédié et Gbagbo, Lansana Conté puis Dadis Camara, Amadou Toumani Touré puis Amadou Haya Sanogo, Blaise Compaoré…

Et tous les présidents qui effectuent leurs seconds mandats sont les successeurs des présidents susnommés en dehors du successeur de Blaise Compaoré qui est à son premier mandat et celui de Wade qui n’est autre que Macky Sall qui termine aussi son premier mandat en 2019…

Et si on suit la logique : Macky Sall du Sénégal va assurer en 2019 et Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso va rempiler en 2020…

Penda Sow pour xibaaru.sn

Les commentaires sont fermés.