Modern technology gives us many things.

Macky à Khaf : « Je t’avais dit que je t’aurai, je t’ai eu »

macky
Djiby Mboup, Chroniqueur

La Chronique de Djiby Mboup, animateur et présentateur d’émission

Monsieur le président Macky SALL  Gueweul bu rêpê si xaré loumou djign daakoy xêêp  « Quand la mort nous guette, on perd sa raison  ». Vous l’avez « capturé », emprisonné, condamné, recondamné et révoqué de ses fonctions de maire en un temps record. Jamais dans l’histoire de la justice Sénégalaise une affaire n’ait été vidée avec une telle rapidité. Et pourtant plusieurs dossiers scandaleux sont sur la table du procureur mais il refuse de les transmettre au juge d’instruction parce qu’ils concernent des proches du président. C’EST SCANDALEUX !!!!!!

Du je m’en foutisme caractérisé et accru. On assiste aujourd’hui à du jamais vu. Jamais je n’aurai imaginé que le Sénégal pouvait tomber aussi  bas : HAAAA NOS POLITICIENS !!! De l’acharnement, sans vergogne et sans retenu ! Tout le monde savait que Khalifa allait être « demis » de ses fonctions par décret du « ROI » Macky mais pas de cette manière. Au lendemain d’une décision de la cour d’appel aggravant la peine de Khalifa, le loup ne s’est pas fait attendre pour mettre fin au mandat de Khalifa SALL alors que ce dernier l’a battu à plat couture lors des élections locales. INJUSTE !!!

Elégance rime avec politique et gentleman. Même si l’on sait que c’est la ville de Dakar qui vous empêche de dormir, même si nous sommes au courant que votre plus grande rancune et déception vient du gifle que vous a infligé le maire de Dakar avec vos ministres superpuissants lors des locales, même si vous êtes prêts à tout pour récupérer la mairie, faites-le dans les règles de l’art. Vous sentant impuissant de triomphait à Dakar, reconnaissant votre faiblesse devant AND TAXAWOU Khalifa, vous usez des moyens non conventionnels pour arriver à vos fins. La fin justifie les moyens disait votre mentor Machiavel. Vous avez aujourd’hui réussi à l’éliminer! Vous êtes fier de vous j’espère?

Bandit loumoula may di nga ko faye «Les mauvais actes finiront toujours par nous rattraper» pour reprendre le rappeur Doff Ndeye. Et il a parfaitement raison, au soir du 24 février 2019, le réveil sera brutal. Ce sont vos actions de « banditisme » du moment qui vous feront perdre le pouvoir.

MBOUP Djiby

Mboupdjiby@gmail.com

Présentateur de l’émission les spécialistes juniors

Les commentaires sont fermés.