Modern technology gives us many things.

Lundi, Le judas Cheikh Diallo va livrer Karim aux Juges : il va crucifier son bienfaiteur

Voici venu le jour de la trahison…Ce lundi, un jeune orphelin Burkinabé, venu au Sénégal et recueilli à Ziguinchor, va entrer dans l’histoire aux côtés de Judas qui livra Jésus à Ponce Pilate et Brutus qui enfonça son épée dans le cœur de Jules César. Désormais l’histoire retiendra que Cheikh Diallo, a trahi son bienfaiteur Karim Wade qui a fait de lui un homme de la haute société.
Il sera à l’auditoire le lundi pour dire et cela sans preuve matérielle ce qui suit : « la société dont je suis le Directeur général s’appelle bien CD Media Group S.A qui est la propriété de Karim Meïssa Wade qui payait lui-même les salaires. Par ailleurs, je précise que c’est lui-même qui m’a octroyé les 30% de parts, les 70% revenant à Patrick William. A propos des 70% des parts, Karim Meïssa Wade m’a lui-même dit que c’est lui-même qui les a octroyées à Patrick William. »
Et son témoignage n’est paraphé par aucun acte notarié. Si Karim octroyait des actions, alors Cheikh Diallo doit avoir un document qui lui confère les 30% de la société. Où est le document qui fait de lui un actionnaire à 30% et donnant les 70% à Patrick William ? Et s’il vous montre le document, vous ne verrez que deux noms, le sien et celui de Patrick William. Mais Jamais celui de Karim.
Mais par contre xibaaru est en mesure de vous dire que le traître s’est payé la tête de la CREI car il a acheté un appartement à New York en 2009 à 200.000 dollars. Et avec quel argent ? Xibaaru reviendra sur ce scandale…
Sidy Niang pour xibaaru.com

2 commentaires
  1. karimwade dit

    PROCES- VERBAL D’INTERROGATOIRE
    L’an deux mille treize et le quinze oetobre ; A 12 heures et 15 minutes ;
    Devant Nous, Cheikh Ahmadou Tidiane BEYE, President de la Commission d’instruetion de la Cour de Repression de l’Enriehissement Illicite, Amadou SAYANDE, EL Hadji Abdou Aziz SECK et Abdoulaye DIAGNE, membres ;
    Assistes de Me Ousmane Kebe DIENG, greffier assermente ;
    Etant au siege de ladite Cour, sis au 5cme etage de l’immeuble B du eomplexe Sieap/Point E, a Dakar ;
    Avons poursuivi ainsi qu’il suit l’interrogatoire de l’inculpe Karim
    Meissa WADE, deja entendu en premiere comparution Ie 17 avril 2013 ;
    Mention: Procedons a l’interrogatoire au fond de l’inculpe en presence de Maitres Cire Cledor LY, EI badji Amadou SALL, Moubamed Seydou DIAGNE et Demba Cire BARHILY, Mes Madicke NIANG, Mame Abdou MBODJI, Emmanuel PELLERIN et Pierre Olivier SUR, regulierement convoques, ayant fait defaut ;
    Mention: L’Inculpe consent it etre entendu hors de la presence de ses conseils absents et ne renonce pas it se prevaloir des nullites prevues par I’inobservation des dispositions de I’article 105 du code de procedure penale ;
    Mention: Rappelons a l’inculpe les faits qui lui sont reproches et lui demandons de s’expliquer ;
    L’inculpe ne fait pas de declaration;
    QUESTION: Quelles sont les differentes fonctions que vous avez occupees de 2000 it nos [ours et en quoi ont consiste vos taches?
    REPONSE : Avec Ie respect que je vous dois et avec votre permission, permettez-moi de reiever que mes conseils vous ont adresse une correspondance hier, 14 octobre 2013, aux fins de demander que mes droits de la defense soient respectes, conformement a alinea 3 de l’article
    105 du code de procedure penale. Je voudrais pouvoir disposer du delai de vingt-quatre heures avec la mise a disposition de l’integralite des pieces de la procedure, y compris Ie proces-verbal de M. Ibrahim Aboukhalil qui a e16auditionne hier toute la joumee du 14 octobre 2013. Nous avons su que cette audition s’est terminee tres tard en dehors des heures legales. Mes conseils n’ont pu done disposer du proces-verbal de cette audition. Je vous demande respectueusement de reporter cette audition afin que je puisse jouir de mes droits a la defense, notamment du delai de vingt-quatre heures auquel je ne renonce pas.
    _b ~t(I/r?’
    Mention: A 12 heures et 30 minutes, Ie President et les membres de la Commission se sont retires afin de statuer sur la demande de Pinculpe ;
    Mention: A 14 heures et 43 minutes, Ie President et les membres de la Commission ont regagne la salle d’interrogatoire, apres avoir
    statue a huis clos sur la demande de Pinculpe ;
    Mention: Donnons acte a l’mculpe de la demande de renvoi de son interrogatoire au fond qu’il vient de formuler ;
    Cependant, lui faisons observer que la convocation a ses conseils a
    etc servie conformement aux dispositions de l’article 105 du code de
    procedure penale et en respect des droits de la defense. En consequence, sa demande n’est pas justifiee,
    Informons Pinculpe qu’il lui est loisible d’accepter ou de refuser d’etre interroge au fond.
    Mention: L’Inculpe et ses conseils se retirent a 14 heures et 50 minutes afin de se concerter ;
    Mention: L’Inculpe et ses conseils ont regagne la salle d’interrogatoire a 15 heures ;
    L’Inculpe declare: Monsieur le President de la Commission
    d’instruction, Messieurs les juges-rnembres de la commission
    d’instruction, avec tout le respect que je vous dois, je voudrais preciser
    que la question ne se situe pas sur la date d’envoi des convocations ames conseils mais sur Ie fait que depuis la date d’envoi des convocations, Ie dossier n’a pas ete disponible dans son integralite et ne pouvait done
    satisfaire la loi qui exige de mettre I’ integralite du dossier a la disposition
    de mes conseils au moins vingt-quatre heures avant un interrogatoire. Pas
    plus tard que la veille de mon interrogatoire, les auditions continuaient avec l’un de mes co-inculpes, M. Ibrahim Aboukhalil, et son audition s’est merne terminee tard, de sorte que l’audition de ce demier ne figurait
    pas dans le dossier qui devait etre mis a la disposition de mes conseils
    vingt-quatre heures avant. C’est pourquoi, je me permets de reiterer Ie
    respect de mes droits auquel je ne renonce pas et c’est vous qui prenez done la decision de continuer mon audition en violation de mes droits.
    Mention: Le president et les membres de la commission decident de poursuivre l’audition de l’Inculpe ;
    Mention: Rappelons a l’inculpe les faits qui lui sont reproches et lui demandons de s’expliquer ;
    L’Inculpe declare: Je beneficie d’un privilege de juridiction qui fait que la Cour de Repression de I’Enrichissement Illicite, et plus particulierement la commission d’instruction de cette derniere n’est pas cornpetente pour m’entendre sur les faits qui me sont reproches. Je voudrais egalernent rappeler que dans une decision rendue Ie 22 fevrier
    2013, la Cour de justice de la CEDEAO a rappele qu’en ce qui me conceme « le role de poursuite incombe a la Haute Cour de justice ». Je
    vous demande done, Monsieur Ie President et Me sieurs les membres de
    JJ:r!\1_
    la Commission d’instruction, d’appliquer ses decisions de la CEDEAO et faire respecter mes droits.
    Mention: Rappelons a l’inculpe les faits qui lui sont reproches et lui demandons de s’expliquer ;
    L’Inculpe declare: Je ne reconnais pas les faits qui me sont reproches. REPONSE a la premiere question: Pendant plus d’une dizaine
    d’annees, j’ai exerce les fonctions de directeur associe dans une banque
    d’investissement suisse. A partir de 2002/2003, j’ai ete nomme conseiller personnel de Monsieur le President de la Republique et mes missions m’etaient confiees par le President de la Republique. En 2004, j’ai ete nomme president du conseil de surveillance de l’ Agence Nationale pour l’Organisation de la Conference Islamique. Avec l’ensemble des membres du conseil de surveillance compose de representants de l’Etat, nous exercions les fonctions traditionnelles devolues au conseil d’adrninistration d’une agence. En 2009, j’ai ete nomme Ministre d’Etat en charge de la Cooperation Internationale, des Infrastructures et des Transports Aeriens et c’est en 2010 que Ie departement de l’energie a ete
    rattache a mon portefeuille.
    QUESTION: II ressort des declarations que vous avez faites it I’enquete preliminaire qu’avant 2000, votre patrimoine etait de huit milliards (8 000 000 000 000) de francs CF A en dehors des biens immobiliers. Confirmez-vous ces declarations?
    REPONSE: Ma declaration au moment de I’enquete preliminaire etait une declaration politique et je voulais marquer les esprits puisque le President de la Republique, Monsieur Macky SALL, avait fait une declaration de patrimoine de 8 milliards de francs CFA au lendemain de
    son election a la magistrature supreme. Cette declaration it l’ enquete
    preliminaire est done politique. D’ailleurs, si je suis devant vous
    aujourd’hui, apres avoir ete entendu it la section des recherches de la gendarmerie de Colobane, c’est parce que c’est une affaire politique etje suis aujourd’hui un prisonnier politique du regime du President Macky SALL.
    Je precise que pour justifier l’origine licite de son patrimoine, Ie President Macky Sall, s’est limite it dire qu’il a beneficie des largesses du President Wade et Ie Premier Ministre Aminata Toure a declare qu’elle avait beneficie de don de vehicules pour justifier egalement l’origine licite de son patrimoine.
    S.I.R. : Je m’en tiens a la declaration que je viens de faire.
    QUESTION: Ce patrimoine s’est il accru apres 2000? Si oui, et meme dans le cas contraire, pouvez-vous no us indiquer I’erendue de votre patrimoine, mobilier et immobilier au Senegal et it I’etranger ?
    REPONSE: Comme je vous l’ai precedemment explique, la declaration faite a la gendarmerie sur le patrimoine de 8 milliards de francs CFA etait une declaration politique. Je vais done vous indiq er I’etendue de mon
    \~- ~
    patrimoine au Senegal et it l’etranger. Je commence par preciser ue Ie patrimoine de 694 milliards de francs CFA que Monsieur le Procureur Special m’a affecte dans sa mise en demeure du 15 mars 2013 qui a precede mon inculpation et rna mise sous mandat de depot par la Commission d’Instruction de la CREI, ne m’appartient pas et il ne s’agit pas de mon patrimoine. II s’agit d’une affectation arbitraire faite par Monsieur le Procureur Special et, pour preuve, tous les documents et toutes les pieces que j’ai pu lui transmettre dans la reponse it la mise en demeure du 15 mars 2013, ainsi que tous les elements qui ont ete transmis sur sa demande par les autorites judiciaires de Monaco relativement it I’ entraide judiciaire attestent et prouvent que ce patrimoine appartient it des personnes physiques et it des personnes morales avec qui je n’ai aucun interet economique, financier ou meme juridique.
    En ce qui conceme mon patrimoine au Senegal, je dispose d’un immeuble de quatre etages it la Sicap rue 10 et qui est destine au logement du personnel travaillant pour I’ancien President de la Republique et sa famille. Je dispose aussi de deux terrains au Point E et sur lesquels est erigee la maison de I’ancien President de la Republique du Senegal. Ces deux biens (acquisition de terrains et construction) ont ete finances par I’ancien President de la Republique, M. Abdoulaye Wade et ont ete mis it rna disposition dans Ie cadre d’un partage d’ascendant. Je deposerai it ce propos une attestation. Je dispose de deux terrains, l’un it Kebemer attribue par Ie conseil municipal et I’autre it Touba qui m’a ete donne par feu Serigne Saliou. En ce qui conceme les comptes bancaires, je dispose d’un compte bancaire it la SGBS dont le solde est debiteur du fait que depuis que je suis incarcere, je n’ai pu regler les echeances relatives it un emprunt que j’avais contracte et je suis titulaire d’ un second compte au niveau de la CBAO dont je ne connais pas le solde. Je suis proprietaire de six vehicules, Un premier vehicule de type BMW et un vehicule de marque Porche qui m’ont ete offerts par deux chefs d’Etat etrangers. Je suis aussi proprietaire de trois vehicules GMC immatricules comme suit DK 1872 AN, DK 1873 AN, DK 1874
    AN qui ont ete acquis par I’ ancien President de la Republique, Me Abdoulaye Wade pour la campagne des elections presidentielles de 2012 et qui ont ete mis it mon nom. II y aussi un vehicule de marque FORD, qui est I’etat d’epave, que nous utilisions come vehicule de service au domicile du President de la Republique au Point E. Pour les vehicules GMC et FORD, je vous remettrai une attestation de l’ancien President de la republique, M. Wade.
    En ce qui conceme mes biens it I’etranger, je suis proprietaire d’un appartement it Ia rue de la Faisanderie, it Paris dans le 16eme arrondissement. Je l’ai acquis it travers un pret fait it la SGBS. Je precise que si mon compte est debiteur au niveau de la SGBS c’est parce que depuis que je suis incarcere je suis dans I’impossibilite de payer les echeances. Je vous transmettrai la convention de ce pret ayant servi it l’achat de cet appartement. Je suis titulaire d’un compte it la Societe Generale it Paris dont je ne connais pas Ie solde, j’ai aussi un compte it Londres it la Societe generale HSB mais dont Ie solde est insignifiant. J’ai egalement un compte it la banque Julius Baer de Monaco d’un solde d’environ 1,3 milliard de francs CFA et je precise que cette somme ne
    )!jIfP: m’appartient pas, il s’agit d’un don qui avait ete fait a l’ancien President de la Republique, Me Abdoulaye mon pere, par un de ses amis, chef d’Etat d’un pays arabe. En ce qui conceme l’existence de ce compte a Monaco, le president Macky San a ete informe bien avant que cette procedure ne soit enclenchee. Je joins ace PV une attestation de l’ancien president de la Republique du Senegal qui vous confirmera ce que je viens de dire.
    S.I.R.: Au Senegal, je suis proprietaire de six vehicules. Un premier vehicule de type BMW et un vehicule de marque Porche qui m’ont ete offerts par deux chefs d’Etat etrangers. Je aussi proprietaire de trois vehicules GMC DENALI immatricules comme suit DK 1872 AN, DK
    1873 AN, DK 1874 AN qui ont ete acquis par l’ancien President de la
    Republique, Me Abdoulaye Wade pour la campagne des elections de
    2012 et qui ont ete mis a mon nom. n y aussi un vehicule, qui est I’etat
    d’epave, de marque Pick Up que nous utilisions come vehicule de service
    au domicile du President de la Republique au Point E. Pour les vehicules GMC, je vous remettrai une attestation de l’ancien President de la republique, M. Wade.
    S.I.R. : J’etais directeur associe de la banque SBC WEIDURG en Suisse. S.I.R.: J’ai egalement un portefeuille d’actions de la banque
    d’investissement dans laquelle je travaillais. Je ne peux pas preciser le nombre. Les actions ont ete obtenues dans le cadre de l’interessement des performances de ses salaries et integrees a mon schema de retraite.
    QUESTION: A I’enquete preliminaire, lorsque vous avez ete interpele sur l’etendue de votre patrimoine, vous aviez omis de citer votre compte ouvert it la Julius Baer de Monaco. Qu’est-ce qui explique cette omission?
    REPONSE : Premierement, lors de I’ enquete preliminaire, on ne m’ a jamais parle de la banque Julius Baer. Deuxiemement, comme j’ai pu I’expliquer et comme le prouve I’attestation que je viens de vous remettre, le montant disponible sur ce compte ne m’ appartenait pas, il ne peut done etre impute a mon patrimoine.
    QUESTION de Me Mouhamed Seydou DIAGNE : Dans la mise en demeure, Ie Procureur Special, faisant reference it I’enquete preliminaire, a affirme qu’il y avait dans vos comptes it la SGBS et it la CBAO un montant de 910.238.000 de francs CFA? Qu’en est-il exactement?
    SR. : II s’agit tout d’abord de versements qui ont ete effectues a la CBAO et a la SOBS sur plusieurs annees a partir de sommes d’argent que me remettait soit directement, soit indirectement mon pere, I’ ancien President de la Republique du Senegal pour prendre en charge un certain nombre de depenses familiales et privees, certains de ses sejours a I’ etranger et egalement pour prendre en charge les depenses de sante de la famille, de mon epouse plus particulierement. Je oudrais joindre dans
    !:>tj£S/3 ce sens une attestation de Maitre Abdoulaye Wade ancien President de la Republique.
    QUESTION de Me Mouhamed Seydou DIAGNE: Savez-vous que I’ING Baring Bank, visee dans I’enquete preliminaire et la mise en demeure du 15 mars 2013 est devenue la banque Julius Baer de Monaco?
    REPONSE : Oui.
    QUESTION: Pouvez-vous nous edifier sur les differents versements d’importantes sommes d’argent effectues par les nommes Victor KANTOUSSAN et Victor TENOENG sur vos comptes ouverts it la S.G.B.S. et it la C.B.A.O. ?
    REPONSE : Les sommes versees a la CBAO et a la SOBS par messieurs Victor Kantoustan et Victor TENDENO proviennent de sommes remises par Me Abdoulaye Wade, ancien President de la Republique du Senegal,
    soit directement a moi, soit aux personnes que j’ai citees plus haut, tel
    qu’en atteste le document que je produis en annexe.
    QUESTION: Connaissez-vous les nommes Ibrahim ABOUKHALIL dit Bibo BOURGI, Karim ABOUKHALIL, Pape Mamadou POUYE, Pierre AGBOGBA, Cheikh Lamine Oumar DIALLO, Alioune Samba DIASSE, Boubacar KONATE, Mbaye NOlA YE, Mamadou AfDARA dit Vieux, Cheikh Tidiane NOlA YE, Evelyne RIOUT OELATRE, Elli Manel DIOP, Patricia Lake OIOP, Patrick WILLIAM, Victor TENDENG, Victor KANTOUSSAN, Ramata SALL FALL, Mansour GAYE et Abbas JABER? Si oui, pouvez­ vous nous dire les circonstances dans lesquelles vous les avez conn us et la nature des relations que vous entreteniez avec chacun d’entre eux?
    REPONSE:
    ~ J’ai connu Alioune Samba DIASSE et Boubacar KONATE Ie jour ou j’ai ete mis en garde it vue a la section de recherches de la gendarmerie
    de Colobane. C’est precisernent Ie 15 avril 20 l3 dans l’apres midi que je les ai rencontres pour la premiere fois.
    ~ Pour les autres, je les ai connus dans les circonstances que je vais vous
    decrire :
    • Ibrahim Aboukhalil est un ami de longue date. Nos relations sont strictement des relations d’amitie et nous n’entretenons aucune relation d’affaires.
    • Karim Aboukhalil, quant it lui, est Ie frere d’lbrahim Aboukhalil dit Bibo BOURGI. Je I’ai connu par l’intermediaire de son frere Ibrahim Aboukhalil. Nous avons des relations d’amitie.
    • Pape Mamadou Pouye, et moi avons fait ensemble Ie college Sainte MARIE DE HANN. C’est un ami d’enfance et nous n’avons que des relations d’amitie,
    • J’ai rencontre Pierre Agbogba lorsque j’etais ministre en charge du secteur aerien entre 2009 et 2012. Je I’ai rencontre une seule fois, si j’ai bonne memoire, c’est lors de reunions que j vais organisees avec
    !;2§/g
    l’ensemble des acteurs de la plateforme aeroportuaire de Dakar afin de discuter des strategies de developpement et de la promotion de nouvelles activites sur la plateforme aeroportuaire de Dakar. Je precise que c’etait en presence d’autres acteurs.
    • Cheikh Lamine Oumar Diallo est un ami. 1I a ete en charge de la communication a I’ANOCI lorsque j’etais president du conseil de
    surveillance et nous entretenions des relations professionnelles. Plusieurs annees apres, a la demande du President de la Republique,
    je l’ai aide dans la mise en place de son groupe de presse.
    • Mbaye Ndiaye a ete directeur des ADS lorsque j’etais Ministre des Transports Aeriens, ministre de tutelle. C’est dans ce cadre que nous avons eu des relations professionnelles. Je I’avais croise auparavant lors des deplacernents offtciels du President de la Republique au niveau du salon d’honneur.
    • Mamadou Ardara dit Vieux est un ami et nous n’avons aucune relation d’affaires ni professionnelle.
    • J’ai connu Cheikh Tidiane Ndiaye a l’epoque OU il realisait plusieurs
    films sur Ie President Abdoulaye Wade. Nous n’avons jamais eu de relations d’affaires ni professionnelles.
    • 1’a1 connu Evelyne Riout Delatre, il y a trente ans par l’intermediaire de son fils qui est un ami d’enfance.
    • Elli Manel Diop est un camarade de promotion car nous avons fait ensemble Ie Cours Sainte Marie de Hann.
    • Patricia Lake Oiop est notaire que je connais dans Ie cadre de l’acquisition des terrains de Sicap rue 10 et du point E, elle a ete notre notaire.
    • Patrick William est un camarade de promotion. Nous avons fait le college Saint Martin de France ensemble. Nous avons des relations d’arnitie. Je l’ai aide, lui et cheikh Oiallo, dans la mise en place d’un groupe de presse sur demande du President de la republique et dans Ie
    cadre de son programme d’assistance a des senegalais qui voulaient
    s’investir dans la communication.
    • Victor Tendeng et Victor Kantoussan sont des agents de la Presidence de la Republique qui etaient detaches a mon service.
    • Ramata Sail Fall a ete mon assistante lorsque j’ etais President du conseil de surveillance de I’ANOCI jusqu’a mon depart du Ministere de la Cooperation Internationale, des Transports Aeriens et de l’Energie.
    • 1’ai connu Mansour Gaye apres la mise en place de I’ANOCI car son cabinet avait ere selectionne apres un appel d’offres international pour exercer les fonctions de controleur de gestion.
    • Abass Jaber est un senegalais d’origine libanaise qui a fait fortune a
    l’etranger et qui est revenu au Senegal apres I’alternance de 2000. Je Ie connais mais nous n’avons jamais entretenu de relations ni d’affaires ni professionnelles.
    QUESTION: Pouvez-vous nous edifler sur Ie processus de constitution des societes CD MEDIA GROUP S.A., AN MEDIA, SENEGAL DISTRIBUTION PRESS, CITY COM S.A.; I.D.P. S.A.,
    j) ;193-
    Les Editions du Pays, http://WWW.Webdupays.net. leur fonctionnement et la repartition des actions?
    REPONSE: N’etant pas dirigeant ou actionnaire de ces societes, et n’ayant aucun lien economique, financier ou juridique avec elles, je ne peux vous edifier sur leur processus de constitution, leur fonctionnent et sur la maniere dont Ies actions ont ete reparties. Tout ce que je peux dire sur ces societes c’est qu’ils avaient sollicite Ie President de la Republique pour les aider dans leurs activites.
    QUESTION: Quels etaient les dirigeants de ces societes ?
    REPONSE : Je ne peux vous donner que le nom des dirigeants de la societe CD MEDIA GROUPE qui appartient a Cheikh Diallo et AN MEDIA qui appartient a Vieux Ardara.
    QUESTION: Interveniez-vous, d’une maniere ou d’une autre, dans
    Ie fonctionnement des societes CD MEDIA GROUP et AN MEDIA?
    REPONSE : Non car n’etant pas dirigeant de ces societes, je ne pouvais intervenir dans leur fonctionnement. Mais ayant ete charge de coordonner l’appui et le soutien que leur apportait President de la Republique, il
    m’est arrive de tenir des reunions qui n’avaient rien a voir avec Ie
    fonctionnement. Ces derniers me tenaient informe de I’evolution de leur projet afin que je puisse, a mon tour, informer Ie President de la
    Republique.
    QUESTION: Pouvez-vous nous edifler sur le mode d’acquisition du materiel necessaire au fonctionnement des socieres CD MEDIA GROUP et AN MEDIA?
    REPONSE: Je ne peux vous informer sur Ie mode d’acquisition du materiel necessaire au fonctionnement de ces deux societes, N’etant pas a
    l’origine de l’acquisition du materiel de ces societes, je ne peux vous renseigner sur leur mode d’acquisition, Cependant, tout ou partie de ce materiel a pu etre acquise avec l’appui financier du President de la Republique qui les a aides sur ses fonds politiques, au meme titre qu’il a aide la plupart des groupes de presse comme Ie groupe SUD COMMUNICATION de Babacar Toure et Abdou Latif Coulibaly, comme il a aide Ie groupe FUTURS MEDIA de Youssou Ndour et beaucoup d’autres, notamment LIBERATION, NOUVEL HORIZONS, le POPULAIRE, etc… Je vous remets deux attestations de Me
    Abdoulaye Wade, ancien President de la Republique, a I’appui de ma
    declaration.
    S.I.R. : Cet appui financier est different de l’aide de la presse qui est institutionnelle, budgetisee et geree par Ie Ministere de I’Information. Quant aux appuis financiers dont j’ ai fait etat pour toutes les societes precitees, ils l’ont ete de facon discretionnaire par e President de la Republique sur ses fonds politiques.
    j)g~fE-
    QUESTION: Aviez-vous achete du materiel audiovisuel trouve entrepose dans les locaux d’une societe denommee DELTANET TV? Si oui, quelle etait la destination de ce materiel?
    REPONSE : Je ne connais pas la societe DELTA NET, ni ses dirigeants. Je n’ai jamais achete le materiel dont vous faites etat. Par consequent, je n’en connais pas la destination. 11 est vrai que le President de la Republique avait evoque la creation d’une radio mais je ne peux dire si ce materiel concerne ce projet.
    QUESTION: De 2000 a nos jours, avez-vous ete a l’origine de la creation de societes ?
    REPONSE: Je n’ai jamais ete it l’origine de la creation de societes de
    2000 it nos jours.
    QUESTION: II resulte des declarations de Maitre Patricia Lake DIOP, Notaire, que les expeditions des actes constitutifs des societes ISTAR IMMOBILIER, TERRA VISION, ISTAR CAPITAL, ATLANTIC HOLDING vous ont ete remises personnellement. Qu’en est-il ?
    REPONSE: Les documents ont ete receptionnes it mon cabinet. Les personnes destinataires n’ etant pas disponibles et presentes, j’ ai decharge sur ces documents parce que les destinataires n’etaient pas disponibles et surtout parce que j’etais inforrne du projet et objet de ces societes qui portaient des projets sponsorises par le President de la Republique,
    Pour TERRA VISION, il s’agit d’une societe dont Ies associes sont Madior Sylla et Malick Sy, deux collaborateurs. Pour les autres, il s’agit des societes de Patrick William qui est un ami. Les destinataires de ces documents sont venus les recuperer pour apres s’occuper de leurs societes. Par ailleurs, je precise qu’ il resulte des pieces de I’ instruction que toutes ces societes sont des societes mort-nees, done elles n’ont aucune valeur comptable. En ce qui concerne les autres societes, nous avons remarque dans des documents et pieces de I’instruction que l’une de ces societes, ISTAR IMMOBILIER, est titulaire de deux baux, I’un sur la VDN et l’autre au niveau de I’aeroport Leopold Senghor, plus precisement au hangar pelerins.
    Je denonce les graves manipulations du Procureur special dans Ie cadre de la mise en demeure du 15 mars 2013, manipulations sur la valeur des terrains imputes it mon patrimoine.
    Le Procureur special m’impute la propriete de deux terrains que l’Etat a mis it la disposition d’ISTAR IMMOBILIER sous forme de baux qui ont ete resilies avant la mise en demeure du 15 mars 2013 et qui restent la propriete de I’Etat. II m’impute la propriete d’un terrain au niveau de l’aeroport Leopold Senghor pour un montant de 875 millions de francs CFA, alors que Ie loyer du bail signe entre M. Patrick William et l’Etat du Senegal est de 2,5 millions CFA par an. Ce bail a ete approuve le 21 fevrier 2012. Il m’a egalement impute la propriete d’un terrain sur la VDN pour une valeur de 600 millions de francs CFA, alors que Ie loyer annuel qui figure dans le bail signe par I,Etat du Senegal et Patrick William et approuve le 29 fevrier 2012 est de 1,5 mil ‘on de francs CFA.
    ~9)f/_s
    Je vous ferai parvenir les copies de ces baux. Je profite de cette occasion pour souligner l’incongruite du rapport de l’expert immobilier qui, dans l’evaluation qui il a faite de la maison sise a la rue A X 7 Point E, a fait reference a une maison « ayant vue sur mer ».
    QUESTION: Pouvez-vous nous dire dans queUes conditions la societe 1STAR IMMOBILIER a obtenu des baux de 5.000 metres carres vers Ie hangar des pelerins de l’aeroport Leopold Sedar SENGHOR et de 3.000 metres carres sur la bande verte ?
    REPONSE: L’octroi de baux releve de la Commission de Controle des Operations Domaniales (CCOD), je ne peux vous dire dans quelles conditions la societe ISTAR IMMOBILIER a obtenu des baux de 5.000 metres carres vers le hangar des pelerins de l’aeroport Leopold Sedar SENGHOR et de 3.000 metres carres sur la bande verte. Je ne suis pas
    habilite a donner des terrains. C’est le role de la CCOD qui ernet un avis
    pour toutes les personnes morales ou physiques qui souhaitent obtenir
    des terrains.
    QUESTION: II resulte de la procedure que c’est votre chauffeur Victor TENDENG qui a depose a I’etude de Maitre Patricia Lake DIOP les sommes relatives a la constitution des societes 1STAR
    IMMOBILIER, TERRA VISION, 1STAR CAPITAL, ATLANTIC HOLDING. Que repondez-vous a cela ?
    REPONSE: Les promoteurs voulaient demontrer que les sommes qui avaient ete remises par Ie President de la Republique avaient ete utilisees conformement a l’objet pour lequel elles avaient ete degagees. C’est a ce
    titre que mon chauffeur est alle remettre ces sommes.
    QUESTION: Etes-vous intervenu d’une maniere quelconque dans la constitution de la societeA.H.S. Senegal S.A. ?
    REPONSE: C’est faux. Je ne suis jamais intervenu de quelle que maniere que ce soit dans la constitution de AHS SENEGAL SA ou dans quelque autre societe du groupe AHS et je m’inscris en faux contre les declarations de Me Patricia Lake Diop qui ne dit pas la verite. D’ailleurs,
    les declarations des personnes qui sont a l’origine de la creation d’ AHS
    SENEGAL SA l’attestent et Ie prouvent largement. Je ne connais ni Paul
    Sarr ni Madeleine Sarr ou Jerry Gureghian. Je denonce les manipulations du Procureur special et plus particulierement celles de son substitut qui a
    eu a controler le cabinet de notaire de Me Patricia Lake Diop. La presse a
    revele que la societe ADD VALUE qui administre la societe AHS a ete
    creee, comme par hasard, chez Me Patricia Lake Diop, societe qui appartient a monsieur Abdoulaye Sylla et son epouse et qu’ils controlent par l’intermediaire de la societe Off shore IVERIA creee a Monaco et
    enregistree dans le paradis fiscal des iles vierges britanniques. Je ne reviens pas sur les relations qui existent entre Monsieur le substitut et Abdoulaye Sylla. D’ailleurs, la nomination de ce demier a ete annulee
    par un arret de la Cour supreme que je joins a la proc idure.
    ~lO
    ~ QUESTION: Pouvez-vous DOUS dire les relations qui liaient la societe DAPORT aux Aeroports Du Senegal (A.D.S).? Si oui, interveniez-vous dans ces relations?
    REPONSE: J’ai effectivement connu DAPORT lorsque j’etais ministre en charge du secteur des transports aeriens.
    Comme vous Ie savez, FRAPORT a ete selectionnee pour gerer I’ AIBD apres un appel d’offres international. Il etait prevu qu’avant l’entree en service du nouvel aeroport, FRAPORT devait s’impliquer au niveau des ADS pour faciliter le processus de transition et de migration des activites vers le nouvel aeroport, entre autres former le personnel, preparer la future exploitation du nouvel aeroport. Le projet d’aeroport AIBD ayant pris beaucoup de retard et les banques financant Ie nouvel aeroport rencontrant des difficultes pour pouvoir se rembourser sur les RDIA, il avait ete decide avant que je prenne en charge le secteur des transports aeriens d’accelerer Ie deploiement de FRAPORT qui est intervenue avec sa filiale DAPORT. Il y avait egalement le probleme de la prise en charge
    de la degradation du niveau de service a l’aeroport Leopold Senghor. A
    son entree en service, I’ AIBD sera un aeroport de categoric B, alors
    qu’actuellement l’aeroport Leopold Senghor est de categorie D. Je porte a votre connaissance qu’ en matiere de gestion aeroportuaire la categorie correspond a la qualite des services et a la performance des infrastructures aeroportuaires. On attribue a chaque aeroport une note qui va de A a E, E etant la plus mauvaise note a partir de laquelle, les grandes
    compagnies aenennes internationales arretent leurs operations. L’aeroport international Leopold Sedar Senghor de Dakar est depuis plusieurs annees de categorie D, soit juste au dessus de la plus mauvaise
    note, note a partir de laquelle le volume de trafic pourrait fortement
    baisser et ainsi impacter negativement Ie montant de redevances
    collectees devant servir au remboursement de l’emprunt contracte pour Ie financement de la construction du nouvel aeroport aupres des banques.
    L’implication de FRAPORT visait a definir les actions et mesures a
    prendre pour parer a toutes degradations. Les banques ont egalement
    demande l’implication de DAPORT pour securiser et controler le flux de
    RDIA payees par les compagnies aeriennes non membres de l’IATA et collectees par les ADS. Il est a preciser qu’il arrivait que ces montants collectes par les ADS ne soient pas reverses a l’IATA, ce qui pouvait
    constituer un defaut ou un manquement aux obligations stipulees dans la convention de financement.
    Par ailleurs, DAPORT a permis, a la demande des banques, d’optimiser
    Ie projet de construction du nouvel aeroport, en reduisant les cofrts, en
    proposant le changement de certaines caracteristiques techniques.
    S’agissant du deuxieme volet de votre question, je ne suis pas intervenu dans les relations entre DAPORT et ADS. J’ai rencontre, pendant que j’ etais ministre, une ou deux fois les dirigeants. II est possible que j’ ai eu
    a intervenir dans le cadre des diligences que les acteurs du projet du
    nouvel aeroport, les banques et les institutions financant le nouvel
    aeroport nous demandaient de faire. J’ai pu intervenir pour interpeler les ADS sur certains de leurs manquements a leurs obligations cornme j’ai eu a Ie faire sur la partie de la RDIA qui etait directement versee par aux ADS par les compagnies aeriennes non membres de 1’1 TA.
    ~?£fL;- QUESTION: Entreteniez-vous des relations avec les dirigeants de la societe DP WORLD DAKAR S.A. et DP WORLD F.Z.E. ? Si oui, queUe eta it la nature de ces relations?
    REPONSE : En tant que Ministre en charge du secteur de I’ Energie, j’ai eu a rencontrer Ie DO de DP WORLD DAKAR SA dans Ie cadre du projet de Centrale a charbon de Sendou avec la construction du terminal mineralier. Je precise que c’est une reunion a laquelle une trentaine de
    personnes a participe: Avant cette reunion, jen’avais rencontre le DG-de DP WORLD DAKAR SA; qu’une seule fois lorsqu’il J:l’l:la ete presente lors de la signature du projet de developpement ‘tie la zone economique speciale appelee,’DISEZ. En.ce qui -conceme DP- ‘WORLD’ PZE, ‘j’ai rencontre -Mohamed Sharaf qui est un des grands responsables du groupe
    DUBAJ WORLD a l’occasion de visites officielles du President de la
    Republique aux Emirats Arabes Unis.
    QUESTION: Connaissez-vous Ie processus de constitution de la societe Black Pearl Finance? Si oui, quels en sont les actionnaires ?
    REPONSE: Je ne connais pas le processus de constitution de Black Pearl Finance. Ce que je sais, c’est que c’est une societe controlee par la premiere fortune du Maroc, Othman Benjelloun qui est l’actionnaire de l’une des toutes premieres banques commerciales et d’affaires d’ Afrique. Je precise que je ne suis pas actionnaire ni beneficiaire economique ni ayant droit economique de Black Pearl Finance. Je n’ai aucun lien fmancier, economique ou juridique avec cette societe. Cela est parfaitement atteste par les elements que j’ ai pu fournir dans le cadre de
    rna reponse a rna mise en demeure du 15 mars 2013.
    QUESTION de Me Cire Cledor L Y: Le patrimoine qui vous est impute par Ie Procurer special et qui est estime it 694 milliards de francs CF A environ est-Hie votre ?
    REPONSE: Non. Ce patrimoine n’est pas le mien, a l’exception des quelques elements de patrimoine que j’ai cites plus haut.
    QUESTION de Me Cire Cledor L Y: Les biens dont vous reconnaissez la propriete correspondent-its en valeur it I’estimation qui a en ete faite par Ie Procurer special ?
    REPONSE: Non. Ils ne correspondent pas a la valeur reelle de mes biens. Ils ont ete surevalues par le PS. A titre d’exemple, Ie patrimoine
    vehicule a ete surevalue et nos avons produit a cet effet une contre
    expertise tout pour les biens immobiliers lors de notre reponse de notre mise en demeure. En ce qui concerne les biens irnmobiliers a savoir
    l’immeuble de la Sicap rue 10, les bien a ete surevalue de 43%. La valeur calculee par I’ expert immobilier mandate par Ie PS est de
    291.250.000 francs CFA au lieu de 166.960.000 de francs CFA qui correspondent a la valeur determinee par I’expert que nous avons commis. Je precise que l’expert commis par le PS n’est pas inscrit a I’ordre national des experts agrees du Senegal. II en e r ainsi pour mes
    autres biens qui ont ete surevalues,
    ~5£}! QUESTION de Me Cire Cledor LY: Avez-vous ete associe aux evaluations faites par Ie Procureur Special et pouvez-vous nODS expliquer Ie concept de « poids financier» ?
    REPONSE: Je n’ai ete a aucun moment et aucunement associe a la valorisation des elements de patrimoine que Monsieur Ie Procureur Special m’a affectes.
    En ce qui conceme la notion de « poids financier disponible », utilisee par Ie Procureur Special dans la mise en demeure du 15 mars 2013, c’est une notion qui est inconnue et qui n’ existe ni en droit comptable ni en gestion financiere des entreprises. Il s’agit la d’un concept invente par Ie
    Procureur Special pour pouvoir affecter des valeurs fantaisistes a des
    elements d’actifs qu’il m’a faussement imputes. II y a trois methodes
    reconnues pour valoriser une societe. La premiere methode, c’est I’actif net, la deuxieme methode, celie des comparables et la troisieme methode, celle de I’ actualisation des cash flow futurs.
    QUESTION de Me Cire Cledor L Y : Le Procureur Special a la suite de I’enquete de gendarmerie vous a impute un patrimoine avec des societes valorisees sur la base de la notion de poids financier
    disponible. A-t-on mis a ce jour a votre disposition un document
    technique ou un rapport d’expertise ou une methode d’evaluation
    ayant perm is de valoriser ce societes sur la base de la notion de poids financier disponible.
    REPONSE: Durant toute l’enquete prelirninaire, pendant les quarante­ huit heures qui ont suivi rna mise en demeure, Ie jour de ma mise en demeure et jusqu’a aujourd’hui, aucun rapport d’evaluation, aucun document, ne nous a ete communique pouvant expliquer, justifier, argumenter l’evaluation des societes visees dans la mise en demeure du
    15 mars 2013. J e precise que pendant toute cette periode, aucun document comptable, bilan, compte de resultats, n’ont ete mis a notre
    disposition. J’attire votre attention sur les incongruites du Procureur
    Special par rapport a la valorisation des societes qui m’ont ete attribuees
    de maniere arbitraire. II m’affecte AHS Guinee Bissau et AHS Niger qui
    sont des societes qui sont en faillite et qui sont fermees d’apres les informations que nous avons pu collecter. Ensuite, il donne a travers la
    notion de «poids financier disponible », la meme evaluation au franc
    CFA pres a deux societes qui sont dans deux pays differents a savoir
    AHS Guinee equatoriale pour 6.512.097.908 francs CFA et AHS Guinee
    Bissau 6.512.097.908 francs CFA.
    QUESTION de Me EI Hadji Amadou SALL: Alors que officieHement il vous est impute la propriete de Dubai Port WORLD, comment expliquez-vous que Ie President de la Republique ait
    negocie a Paris avec Ie sultan Bin Sulaiman et que Ie gouvernement,
    represente par Ie Ministre de l’Economie et des Finances, Amadou
    Kane et Ie ministre de la justice, Aminata Toure, ait obtenu paiement de la somme de 24,6 milliards francs CF A.
    REPONSE: Cela prouve que je ne suis pas actionnaire directe ou indirecte de DP WORLD DAKAR SA, que je e suis ni ayant droit

    13
    )~ economique ni beneficiaire economique et que je n’ai aucun pouvoir de decision dans cette societe. II s’agit 1ftd’une preuve supplementaire qui
    • renforce les elements qui attestent que je n’ai aucun lien economique,
    financier et juridique avec DP WORLD.
    QUESTION de Me El Hadji Amadou SALL: Est-ce que les administrateurs proviso ires designee pour gerer les societes mises sous administration proviso ire, vous ont reclame des actes de propriete et des documents de gestion relatifs auxdites societes ?
    REPONSE : Non.
    Plus n’a ete entendu it 22 heures et 43 minutes, lecture faite, persiste et signe avec Nous et Ie Greffier.
    C.A.T. BEVE A. SAVANDE E.A.A.SECK .K. DIENG

  2. karimwade dit

    cheikh diallo sur opinion avec pierre edourd faye

Les commentaires sont fermés.