Modern technology gives us many things.

Louga est la deuxième région la moins pauvre du pays derrière Dakar (ANSD)

louga 2Une étude de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) classe Louga ( nord) au deuxième rang des régions les moins pauvres du Sénégal, derrière Dakar (ouest) avec un taux de pauvreté des ménages estimé à 21, 7 %.

Il ressort de cette enquête de suivi de la pauvreté au Sénégal (ESPS) menée en 2011, que la région de Dakar a le plus bas taux de pauvreté des ménages avec 17, 1 % , tandis que Kolda (sud) est la plus pauvres, avec 64, 1 %.

L’enquête classe ainsi Saint-Louis (nord) au troisième rang des régions les moins pauvres du pays avec un taux de 28, 7 %. Arrivent ensuite dans l’ordre Thiès (31, 5 %), Matam (33, 5 %), Diourbel (37, 2 %), Kaffrine (52, 1 %), Kaolack (53, 5 %) et Tambacounda (55 %).

Suivent toujours dans l’ordre, Ziguinchor (56 %), Fatick (57, 1 %), Sédhiou (58, 4 %), et Kédougou (64, 1 %). Le taux national de pauvreté des ménages est de l’ordre de 35, 5 %, indique l’étude dont l’APS a reçu copie mercredi à l’occasion d’un comité régional de développement (CRD).

La rencontre était consacrée au Programme national de bourses de sécurité familiales (PNBSF) dans la région de Louga.

Cette enquête a notamment servi de référence à la Délégation nationale de la protection sociale et de la solidarité nationale dans sa méthodologie de ciblage des bénéficiaires de ce programme qui vise à doter d’une bourse 250 000 ménages du Sénégal dans les trois années à venir.

La première phase de ce programme doit démarrer en septembre avec le versement d’une somme de 25.000 francs par trimestre, aux 50.000 premiers bénéficiaires recensés à travers le pays.

La pérennité de cette allocation qui se fera par trimestre est assujettie à plusieurs conditions portant entre autres sur le maintien à l’école des enfants des ménages bénéficiaires.

Les commentaires sont fermés.