Modern technology gives us many things.

Long tête-à-tête entre Wade et Ouattara : Que se sont-ils dit ?

ado wade 1Le séjour de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, à Abidjan, a finalement abouti à une rencontre entre lui et son hôte, le président ivoirien Alassane Ouattara. Hier, l’ancien chef d’État a été reçu dans le quartier du Plateau, siège de la présidence ivoirienne, par son hôte qui l’a invité à déjeuner après avoir présidé son conseil des ministres. Il s’en est suivi un long tête-à-tête entre les deux hommes d’où rien n’a filtré. Absolument rien car aussi bien la présidence ivoirienne que l’entourage du secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds) n’ont communiqué sur le sujet. Lors de la première partie de l’audience, Me Wade était entouré de plusieurs proches qui l’avaient retrouvé sur les bords de la Lagune Ebrié. Par la suite, le Pape du Sopi a été reçu par Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale. Plusieurs des proches de l’ancien président qui étaient partis assister à sa conférence ont ensuite pris un vol de Kenya Airways pour rentrer sur Dakar en fin de matinée. Mais c’est le long huis-clos entre Me Wade et Ouattara qui a attiré les attentions. A un moment de la rencontre, rapportent nos sources, le président Ouattara a demandé à l’assistance de  »le laisser seul avec son grand frère ». Naturellement, on subodore que les relations entre Wade et le président Macky Sall ont été au centre des discussions avec le dossier Karim Wade comme fil conducteur. Invité à une conférence des jeunes juristes africains,  »l’exilé » de Versailles et Dubaï s’était à cette occasion prononcé pour la première fois publiquement sur les déboires judiciaires de son fils. Il avait de manière tranchée écarté toute possibilité de culpabilité de son ancien ministre et héritier biologique. Entre autres salves, le vieil avocat avait révélé que le compte de Karim Wade logé à Monaco à la Julius Baer Bank est le sien et qu’il fera tout pour rentrer dans ses fonds. Le séjour de Me Wade avait gêné au sein des milieux officiels ivoiriens car le président Ouattara ne voulait surtout pas donner l’impression de donner un coup de pouce à son collègue de l’Internationale libérale. Mais Macky Sall a vite fait de le rassurer, lui disant qu’il n’y voyait aucun mal. Seulement, lors de son séjour, Me Wade ne s’est pas contenté de raconter ses souvenirs à ses jeunes confrères avocats. Il a critiqué la procédure judiciaire en cours contre son fils et a juré que la montagne de la traque des biens mal acquis va accoucher d’une souris. Ce qui avait créé une petite tempête médiatique à Dakar. Mais aussi des attaques venant surtout de la société civile…

EnQuête

Les commentaires sont fermés.