Modern technology gives us many things.

L’IGE se penche sur le cas de l’ANOCI

karim baldé 2xibaaru.com – Après avoir décelé des abus, l’Inspection générale d’État a décidé de sortir la grosse artillerie pour faire la lumière sur le dossier de l’Anoci.
La mission est doublée d’enquêtes particulières sur la location du bateau « Musica », les villas présidentielles, la rénovation de l’hôtel Méridien, les dépenses de communication et d’autres dépenses significatives. Devant l’ampleur de l’investigation, l’IGE a opté pour la rédaction de deux rapports: un rapport d’audit financier et comptable et un  rapport particulier sur les conditions de réalisation des infrastructures.
Le premier rapport produit par l’IGE a révélé divers abus. Toute fois, ledit rapport étant en phase de contrôle-qualité avant celle de communication aux personnes concernées, pour avis et observations, dans le cadre de la procédure contradictoire, les constatations et conclusions ne peuvent être relatées dans le rapport public sur la bonne gouvernance.
S’agissant du rapport des infrastructures, il sera disponible après le rapport des conclusions de l’expertise en cours portant sur des projets finalisés, les projets dont les financements sont acquis ou en cours d’exécution, les projets dont les financements sont ficelés et en cours d’instruction et enfin les projets dont la réalisation est transférée à d’autres démembrements de l’État
En définitive, les résultats des deux missions d’audit et d’enquetes sur les activités de l’Anoci figureront en bonne place dans le prochain rapport de l’état de la gouvernance et de la reddition des comptes .

dakaractu

Les commentaires sont fermés.