pèlerinage 1 Le Ministre saoudien du Hadj a rencontré ce mardi les commissaires chargés du pèlerinage de tous les pays présents en Arabie Saoudite, pour leur faire des recommandations en vue d’un bon pèlerinage et leur expliquer les raisons des travaux d’agrandissement de la mosquée et ce que prévoit la jurisprudence dans une telle situation. Pour le Ministre saoudien, « l’islam rejette l’intolérance et recommande la compréhension et la fraternité ». Pour le Docteur Bander Ben Mohammed Hajjar,

 « Les travaux d’agrandissement et de modernisation sont prévus par la jurisprudence». Il précise que « ceux qui pensent que la modernisation est contraire à la religion se trompent, car l’islam recommande la facilitation du hadj et l’atténuation des souffrances des pèlerins ».

          Son point de vue est partagé par l’imam de la grande mosquée de la kaaba. Le Professeur Abdourahmane Soudaïs et les mouftis qui ont prononcé un discours, sont d’avis que « les travaux de modernisation et d’agrandissement de la mosquée ainsi que la construction de la ligne TGV s’inscrivent dans ce cadre ». Pour l’imam Soudaïs, « l’islam ne recommande pas l’impossible et l’intention suffit ». Il déconseille ainsi les bousculades lors de la circumambulation (tawaf) autour de la kaaba et pendant le parcours entre Safa et Marwa.

          Le commissaire général au pèlerinage présent à la rencontre, s’est réjoui de la tenue de celle ci qui permet aux pèlerins de comprendre beaucoup de choses et d’éviter les souffrances inutiles. Pour le Général Amadou Tidiane Dia, « cette rencontre est la suite de celle tenue à Dakar quand nous lancions l’édition 2013 et lors de laquelle nous avions expliqué aux pèlerins comment atténuer les souffrances ». Le commissaire général a salué la présence à cette réunion du logeur de la délégation sénégalaise, Abdoul Wahid Saïfidine Bourkhane. Selou lui, « cela traduit les bonnes relatins qui existent entre la famille Bourkhane et le Sénégal, ainsi que la considération que le logeur a pour les sénégalais ».

                                                                     Correspondance particulière

                                                                     Samba Mangane

PARTAGER