kofi awonoorLe professeur Kofi Awoonor, l’ancien président du Conseil d’Etat ghanéen sous le Président Atta Mills, a été tué hier samedi dans l’attaque brutale menée par des shebabs somaliens. Awunor a trouvé la mort lors de la fusillade qui a eu lieu au centre commercial de Nairobi, la capitale du Kenya.

Ce décès a été confirmé à Accra par le gouvernement ghanéen dans un communiqué qu’a rendu public Felix Kwakye Ofosu, le vice-ministre de l’Information chargé des Relations avec la presse. Le vice-ministre a précisé que le professeur Awoonor « est décédé dès suite de blessures eues lors de l’attaque du centre commercial Westgate à Nairobi. ».

Autre ghanéen dénombré parmi les victimes dans cette attaque meurtrière, c’est le fils du défunt Awoonor. Il a été blessé. Le gouvernement a révélé qu’il a « survécu et répond actuellement aux soins » qui lui sont prodigués.

De l’attaque qui est survenu hier samedi au centre commercial de Nairobi, rappelons qu’elle a été revendiquée par les shebabs somaliens. Les assaillants ont ouvert le feu à l’arme automatique et à la grenade sur la foule et les forces de police kényanes qui ont tenté de les déloger. A cette heure le dernier bilan fait état d’au moins 59 morts et 200 blessés.

PARTAGER