Modern technology gives us many things.

L‘ex chef des services de renseignements de Laurent Gbagbo est mort

Le Commissaire divisionnaire de police César Négblé, l’ex patron de la Direction de la surveillance du territoire (DST) de l’ancien régime de Laurent Gbagbo, est décédé, samedi, à Rabat au Maroc des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès d’une source sécuritaire.

L’officier de police relaxé en février 2014 en compagnie de onze autres commissaires, pour délit non constitué, par la Cour d’Appel devant laquelle il comparaissait pour « violation de consignes » avait été arrêté avec plusieurs hauts gradés militaires et para-militaires et inculpé par le Tribunal militaire d’Abidjan « d’atteinte à la sureté de l’Etat » le 12 août 2011 suite à la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011 ayant fait plus de 3000 morts.

Après sa relaxe, « le Commissaire a subi deux interventions chirurgicales crâniennes dans une clinique abidjanaise » avance la source lundi matin.

Eu égard à la dégradation de sa santé, « le Commissaire Négblé s’est rendu, il y a quelques semaines, pour des soins au Maroc » où il « décéda samedi » raconte la source entre deux sanglots.

Le Commissaire César Négblé a été, successivement, directeur de la Police criminelle (PJ), de l’Unité des interventions rapides (UIR) avant d’être nommé à la tête de la DST, poste qu’il occupait jusqu’à la chute du Président Gbagbo.

Les commentaires sont fermés.