Modern technology gives us many things.

L’état de droit au Sénégal…C’est interdire les marches et abattre les étudiants et les prisonniers

Selon le ministre de l’Intérieur “L’Etat restera un Etat de droit où toute la rigueur sera appliquée” quant à l’interdiction de la marche des libéraux prévu le 21 novembre.
Monsieur le ministre, c’est cet état de droit qui a tué l’Etudiant Bassirou Faye parce qu’il réclamait sa pauvre petite bourse.
Monsieur le ministre, c’est cet état de droit qui tue un sourd-muet à Kédougou.
Monsieur le ministre, cet état de droit qui a tué un détenu de sang froid à Tamba.
Monsieur le ministre, la liste des bavures de cet état droit est très longue. Et vous croyez qu’un état de droit interdit l’expression des libertés conférées par la constitution du Sénégal ?
Et qui sera responsable s’il y a des morts le 21 novembre ? Cet état de droit qui a abattu Cheikh Mawlani Sané dans cellule à Rebeuss le 1er décembre 2013, sera comptable de tout ce qui arrivera…
Sidy Niang pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.