Modern technology gives us many things.

Les ménages Polygames sont les plyus pauvres au Sénégal

36,3% des personnes vivant dans les ménages dirigés par des célibataires sont pauvres contre 46,7% dans les ménages dirigés par des mariés monogames. Ce pourcentage prend des proportions de 50,1% chez les mariés polygames, faisant de cette dernière catégorie de ménage, la plus touchée par la pauvreté au Sénégal.

 polygamie au Sénégal

A Dakar, la capitale, la pauvreté touche plus les personnes vivant dans les ménages dont le chef est veuf (31,2 %) soi plus de 200 000 personnes. Dans ce milieu de résidence, les divorcés (10,5%) qui représenteraient près de 14 000 personnes affichent une incidence moins élevée, selon le rapport définitif de la Deuxième enquête de suivi de la pauvreté au Sénégal (ESPS-II 2011). Les caractéristiques sociodémographiques des chefs de ménages décrites par ledit rapport sont d’autant plus intéressantes qu’à Dakar, justement, la pauvreté touche davantage les ménages dirigés par des mariés monogames soi un taux de 26,8% représentant près de 400 000 personnes tandis que l’incidence de la pauvreté dans les ménages polygames à Dakar est de 24,0% soi environs 200 000 personnes.

Concernant les autres villes, à l’exception des personnes vivant dans des ménages dirigés par des divorcés qui se présentent avec un taux de pauvreté de 55,7% (contre 53,8% en milieu rural), il n’y a pas d’écart important selon la situation matrimoniale. Pour le milieu rural où l’écart de pauvreté des individus dirigés par des divorcés (22,2%) et des polygames (19,8%) est relativement important, la pauvreté touche 59,2% de personnes (contre 56,8 pour les ménages monogames) dans les ménages polygames soi un effectif de 2 062 386 personnes.

En définitive, au niveau national, 36,3% des personnes vivant dans les ménages dirigés par des célibataires sont pauvres contre 46,7% dans les ménages dirigés par des mariés monogames. Ce pourcentage prend des proportions de 50,1% chez les mariés polygames, faisant de cette dernière catégorie la plus touchée par la pauvreté au Sénégal. 

Source Sud Quotidien

Les commentaires sont fermés.