Modern technology gives us many things.

Les Jeunesses de l’ACT dénoncent les “délires” du PM Dionne

Après l’aveu de son incompétence en félicitant le beau-frère du président, ministre de l’hydraulique voilà les garouwalé et les tesseunté de Boune Dionne

Dans une récente déclaration faite devant l’alliance BBY de la majorité à Djender Bayakh, le Premier Ministre Boune Dionne n’a rien trouvé de mieux à dire que de faire des railleries de la forme, coutume dans le jargon féminin, de « garouwalé et les tesseunté ». A cette occasion, les propos de Boune Dionne donnent l’apparence qu’il était en proie à une véritable crise de delirium tremens, consécutive à une absence d’argument pour expliquer à la population pourquoi le Sénégal « Emergent » émerge-t-il dans la soif, l’insalubrité (en gros l’absence d’eau) et la famine qui sont des droits constitutionnels fondamentaux. Sinon comment comprendre qu’un homme en charge de la direction de notre pays puisse prononcer en public de telles élucubrations.

Notre Parti, ACT est habitué à subir occasionnellement des attaques verbales virulentes et infantiles de la part des responsables du pouvoir, chaque fois qu’ils se trouvent pris au piège de leur propre incurie face aux enjeux de la gestion du pays. D’habitude c’est Mimi que faisait les chichis, maintenant c’est le Premier Ministre Boune Dionne cette fois-ci en action qui fait l’enfantillage.

Lorsqu’ils n’arrivent pas à résoudre les problèmes élémentaires qui occasionnent des drames dans lesquels le pays se trouve plongé depuis leur arrivée au pouvoir, c’est leurs prédécesseurs qui en sont responsables. Certainement, lorsqu’il parle de la responsabilité de ses prédécesseurs sans doute nous rappelle-t-il inconsciemment que le seul Premier Ministre qui fut Ministre de l’hydraulique au moment où l’usine de KMS2 était réceptionnée, responsable de tous nos maux, n’est autre que Macky Sall. Donc de brandir l’épouvantail d’un retard d’une pièce de rechange de la Chine qui durera deux mois pour arriver à bon port félonne et calomnieux à l’égard de la puissance d’exécution des entreprises chinoises. Mais de qui se moque-t-on ? Il y a longtemps que les Sénégalais n’adhèrent plus à cette rhétorique stupide. Si tant est qu’ils n’y ont jamais cru.

Personne ne se réjouit de la situation déplorable dans laquelle notre pays se trouve embourbé, du fait des privations de besoins primaires et indispensables à la dignité humaine, presque quotidiennes, que les populations subissent. La gestion catastrophique de l’eau n’est autre que le reflet de l’incompétence de l’équipe actuelle de Macky Sall, imprévisible dans leur planification et cruelle dans l’insouciance d’alléger les souffrances des Sénégalais qui aurait dû commencer par le limogeage du beau-frère du Président Macky Sall et Ministre de l’hydraulique, premier responsable politique de cette situation inédite. Mais non Boune Dionne félicite Mansour Faye pour la situation délétère.

Autre signe de sa légèreté et de son incompétence, le Premier Ministre Boune Dionne en action pousse l’irresponsabilité jusqu’à faire état publiquement d’un « Tagué », qui le rendrait peu apte à répondre avec l’efficacité souhaitable à la menace des bavures policières que subissent les jeunes étudiants et les hommes politiques de l’opposition. Sous ce régime de Macky Sall qui semble saisi d’une hystérie collective contagieuse, où tout le monde dit n’importe quoi, nous nous contenterons de laisser les Sénégalais juges de ce nouveau débordement de « tesseunté ».

Poursuivant ce délire, le Premier Ministre vante le nombre de milliards que le beau-frère de Macky Sall, Ministre de l’hydraulique a investi dans la question de l’eau et de l’assainissement avant de résumer un investissement de 500 milliards par le régime de Macky pour régler définitivement la question de l’eau au Sénégal comparativement au régime précèdent qui n’avait investi que 200 milliards. Là aussi les Sénégalais, qui vivent les réalités amères d’absence d’éléments vitaux comme l’eau, apprécieront. Pour notre part, l’analyse de ces propos dénote soit un détournement d’objectifs ou de deniers publics compte tenu de ces milliards qui n’ont servi à rien, soit une incompétence notoire où même avec 1000 milliards à leur disposition ne changerait pas la situation actuelle. Dans un contexte comme celui que nous traversons, où les populations souffrent énormément, l’attitude responsable serait de faire preuve d’humilité et de retenue, en invitant les citoyens à la patience et à la poursuite de l’effort, au lieu d’injurier leur intelligence en proclamant que tout va pour le mieux et en félicitant le Beau-frère du président.

Pour le reste, à défaut d’être compétent, le Premier Ministre Boune Dionne gagnerait à montrer à l’avenir davantage de discernement et de mesure dans ses déclarations. Celles qu’il a prononcées récemment ne font pas honneur à sa fonction. Les Sénégalais sont suffisamment accablés par les difficultés que leur cause sa gestion calamiteuse pour devoir supporter en plus des propos inconsidérés de sa part.

Jeunesse ACT

Les commentaires sont fermés.