Modern technology gives us many things.

Les femmes casamançaises invitent Aminata Touré à s’impliquer dans la pacification de la région

marcche pr la paix« Nous nous réjouissons de cette nomination d’Aminata Touré. C’est une fierté pour toutes les femmes de notre pays. Nous avons vu en elle, quand elle était garde des Sceaux, ministre de la Justice, les qualités d’une femme combattante et courageuse », a réagi Mme Ndéye-Marie Diédhiou, présidente de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance (Pfpc) dans un entretien téléphonique avec l’Aps.
Les femmes du Pfpc invitent la nouvelle Première ministre à s’impliquer dans « la résolution de la crise politique et sécuritaire en Casamance. » Présidente d’une structure fédérant des femmes des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor, Mme Diedhiou s’attend à ce que Mme Touré implique les femmes dans le processus de pacification de la Casamance, en vertu de la résolution 1.325 des Nations unies. Car, elle estime qu’elles se sont appauvries et ont le plus souffert de la crise casamançaise entre l’Etat du Sénégal et le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc).

Balthazar xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.