abidjan joieLa qualification des Eléphants footballeurs de Côte d’Ivoire au mondial brésilien de juin 2014, après le match nul qu’ils ont concédé samedi soir au stade Mohamed V de Casablanca au Maroc, a suscité une véritable effervescence dans les rues d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne.
A Abobo, commune au Nord d’Abidjan, une marée humaine est sortie pour saluer cette victoire à travers des cris, des coups de sifflets, des sons de tambour, des klaxons de véhicules et des danses.

« Je pense qu’il faut rendre gloire à Allah qui nous a permis d’avoir cette qualification après ce moment de doute que nous a imposé le Sénégal », affirme Gaoussou Koné, rencontré au rondpoint du Banco dans la commune d’Abobo.

Dans certains secteurs de la commune, l’ambiance festive s’est déportée dans les bars et maquis (restaurants), où l’alcool a coulé à flot avec de la musique distillée à fond.

« Il fallait cette qualification. L’essentiel était la qualification, mais maintenant, je pense qu’il faut revoir cette équipe des Eléphants qui n’est pas du tout rassurante », renchérit Marc Kouamé assis dans une buvette du Banco.

A cinq mètres de lui, Bertrand Béda « rejoue » le match avec ses amis dans une ambiance soutenue par des cris stridents d’autres supporters de l’équipe nationale ivoirienne.

Un peu plus loin de M. Béda, des clients d’un bar, trinquant des verres de bière et vin, savouraient cette victoire autour de quelques plats de poulets braisés.

éléphants de côte d'ivoireDans les autres communes d’Abidjan notamment Cocody (Est), Koumassi (Sud), Yopougon (Ouest) et Adjamé (Centre), de nombreux supporters parés de drapeaux des couleurs nationales (orange, blanc et vert) et d’autres gadgets sont également descendus dans les rues pour exprimer leur joie.

Au total, l’ambiance a été jalonnée dans la capitale économique ivoirienne par des parades de motos, des processions improvisées et des cris de joie.

Les Ivoiriens ont décroché leur billet pour le Mondial 2014 au Brésil grâce à un match nul 1-1 face au Sénégal, en barrage retour des éliminatoires, au stade Mohamed V de Casablanca au terme d’un match dominé par les Lions du Sénégal.

Source APA

PARTAGER