Modern technology gives us many things.

Lutte/Tournoi CEDEAO : le Sénégal remet en jeu son titre dès ce soir à Niamey (Niger)

lutteLes compétitions entrant dans le cadre de la 9ème édition du Tournoi de lutte africaine de la CEDEAO(TOLAC) débutent ce jeudi après-midi à l’arène des jeux traditionnels de Niamey, avec la participation de pugilistes venant de 14 pays de la sous-région.


Selon le directeur du Centre pour le développement de la jeunesse et des sports (CDJS) de la CEDEAO, Francis Chuks NJoaguani, seul le Cap-Vert sera absent de ce tournoi qui rassemble régulièrement les lutteurs d’Afrique de l’Ouest à Niamey.

« Cette édition du TOLAC détient le record de participation, même le Ghana qui n’a jamais participé est présent pour cette 9ème édition », a-t-il dit justifiant l’absence du Cap vert par le fait que ce pays ne dispose pas encore d’équipe de lutte africaine.

Le TOLAC, qui se tient jusqu’au 8 juin, opposera les lutteurs répartis dans cinq catégories que sont les 66 kg, 66 à 75 kg,76 à 85 kg, 86 à 100 kg et plus de 100 kg, indique-t-on.

Placée sous le signe de la solidarité au sein de l’espace CEDEAO, le TOLAC a un budget initial de l’ordre de plus de 65.000 dollars US pour la prise en charge du transport et l’hébergement des officiels et athlètes, indique-t-on de sources autorisées.

L’aide de la CEDEAO concerne aussi l’attribution de divers prix et récompenses aux lutteurs, souligne-t-on.

Lors de la huitième édition du TOLAC en 2012, le Niger a surclassé le Sénégal par 4 victoires à 1 en finale des combats par équipe.

En individuel, par catégorie des poids, le Sénégal, le Niger et le Mali ont respectivement pris la 1ère, 2ème et 3ème place pour les 66 kg, tandis qu’en catégorie de 76 kg, le Sénégal s’est arraché la médaille d’or face au Nigeria avec l’argent et le Mali s’est consolé avec le bronze.

En individuel, le Sénégal s’est classé premier en décrochant trois médailles d’or contre deux pour le Niger.

Sport très populaire en Afrique de l’Ouest, la lutte a été élevée au rang de « sport de la communauté » par le Sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO, tenu en janvier 2007 à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Les commentaires sont fermés.