Modern technology gives us many things.

Les chiens errants sèment la terreur dans la région de Fatick

chiens errantsLa région de Fatick (centre), avec un taux de 23 %, a le niveau le plus élevé de notifications de morsures de chien sur des individus, a annoncé dimanche le docteur Abiboulaye Sall, adjoint du médecin-chef du centre de santé de la capitale régionale.

« Les cas de morsure de chien sont assez fréquents » dans la région de Fatick, a indiqué le docteur Sall lors d’une réunion d’information sur la rage, à l’intention des journalistes.

Selon lui, en 2012, deux personnes avaient contracté la rage. « Cette année, a-t-il annoncé, un cas a été noté et l’on estime que pour chaque malade détecté ou notifié, il y a eu 100 cas non signalés. »

« Donc, pour ces trois malades cas diagnostiqués, on estime que 300 n’ont pas été signalés » auprès des structures de santé, a-t-il expliqué, soulignant que la région de Fatick est très exposée à la rage, à cause des nombreux chiens errants.

Selon le docteur Sall, en raison du taux élevé de morsures de chien, une unité de prise en charge des morsures victimes et de la rage a été ouverte au district sanitaire de Fatick, après celle de l’Institut Pasteur de Dakar et du Service des maladies infectieuses de Fann (Dakar).

Le traitement d’une morsure de chien coûte 40.000 francs CFA, a-t-il indiqué.

Les commentaires sont fermés.