Pour mieux vulgariser la réforme du CEB et sensibiliser les populations sur cette question, le Ministère de l’éducation nationale jette son dévolu sur les  radios atelier cvcommunautaires. C’est pour cette raison que les acteurs de ces radios de la zone Sud sont regroupés à Kolda pour un atelier de partage et de mise à niveau sur le CEB. Présent à l’ouverture de la session de formation, le 1er adjoint au Maire de Kolda dira que peu de gens connaissent cette réforme de l’éducation et il espère qu’après ce conclave elle sera mieux expliquée aux populations.

makhtrar samb zigSelon Mr Mamadou Makhtar Samb (photo ci-contre) représentant le Ministre à cet atelier de Kolda, cette session de mise à niveau est doublement importante ; d’abord de par son contenu et en plus elle permettra d’armer les animateurs des radios communautaires qui serviront de relais au niveau de la base. Pour lui, cette démarche permettra d’atteindre les résultats non encore obtenus depuis le début de la réforme. En outre, Mr Samb pense qu’au-delà de la sensibilisation, la radio communautaire aidera à mobiliser la communauté car pour lui, la réforme ne réussira pas si la population n’est pas bien informée des enjeux et des défis de celle-ci et qu’elle s’en approprie et s’implique davantage. L’inspecteur d’Académie de Kolda partage le sentiment de la plupart des intervenants selon lequel  les résultats escomptés ne sont pas atteints parce que la population ignorait tout de cette réforme. Cependant, il estime que pour impliquer la population, il n’y a pas meilleur cadre que les médias et à ce niveau, la radio communautaire est un maillon essentiel de la chaine de communication. Les responsables de l’Union des radios communautaires et associatives du Sénégal (URAC) se félicitent du choix porté sur les radios communautaires pour porter l’information de cette réforme au niveau des populations. Selon Talla Dieng, le curriculum a un enjeu de développement et les radios communautaires sont des relais puissants pour porter la sensibilisation. « Le développement un problème de communication » a-t-il dit. Il a demandé aux membres des radios communautaires de travailler pour mériter cette confiance placée en
l’URAC et qu’ils doivent  assumer  cette responsabilité mais demande à l’état d’accompagner les radios communautaires.
Venu Présider la cérémonie d’ouverture Mr Ousseynou Mbaye, adjoint au Gouverneur de Kolda chargé du développement, a indiqué que les radios communautaires ont un rôle important à jouer dans l’atteinte des résultats. C’est la raison pour laquelle il a salué la démarche participative du Ministère de l’éducation nationale. Mr Mbaye est convaincu que « cette réforme va, à coup sûr, permettre à l’enfant d’agir sur son milieu car l’école prépare à la vie. Pour atteindre cet objectif, l’école doit elle-même être une vie ».  Le Gouverneur apprécie globalement la nouvelle approche de tous les Ministères qui sont en phase avec la vision du Président de la République dans son souci de territorialisation des actions de l’état pour une meilleure prise en charge des préoccupations des populations.

Mamadou Lamine Badiane/
Bignona.xibaaru.com

PARTAGER