Modern technology gives us many things.

Les Anciens combattants interpellent Macky Sall sur un détournement d’objectifs

macky expliqueLes anciens combattants de Bignona disent non à l’exclusion des paramilitaires du projet de l’ARSM. L’état du Sénégal, par le biais d’un officier de l’armée,  avait informé l’antenne départementale de l’agence Nationale des anciens combattants (ANAC) de Bignona de l’arrivée d’un financement dans le cadre du programme de réinsertion sociale des militaires (ARSM). Ce financement de l’ARSM concernait au départ les militaires et les corps paramilitaires. Mais aux dernières nouvelles, l’ANAC de Bignona a appris que les corps paramilitaires sont exclus de ce projet de financement. Et c’est justement cette information qui a mis les anciens combattants de Bignona dans tous leurs états. Ils disent non à cette discrimination et interpellent directement le Président Macky Sall.

aliou badiane bignonaSelon Aliou Badiane (photo), vice-président  de l’ANAC de Bignona, Ils se battront jusqu’à la dernière énergie pour éviter cette injustice. Pour lui, il n’est pas question de les diviser car ils ont toujours travaillé avec les retraités des corps paramilitaires. Mr Badiane estime que cette mesure, si elle est appliquée risque de créer des problèmes aux associations de retraités de la Casamance sans vouloir entrer dans les détails. Les anciens combattants de Bignona sont formels sur la question ; ils demandent à l’état d’intégrer tout le monde dans le projet sinon ils ne sont pas preneurs. Pour finir, les camarades d’Aliou Badiane réclament de l’état des éclairages officiels sur la question. Ils ont tenu une assemblée générale Samedi dernier pour informer leurs membres et adopter une position commune.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.