Modern technology gives us many things.

L’Eglise veut mieux comprendre l’Acte III de la Décentralisation

abbé joseph gomis bignonaL’église veut mieux comprendre l’acte 3 de la décentralisation et veut contribuer à la lutte contre le VIH/SIDA. Ces deux questions étaient au menu de l’atelier mensuel organisé par l’union du clergé diocésain de la région de Ziguinchor. Le conclave s’est tenu Mercredi à la paroisse Notre Dame de Lourdes de Bignona. Pour mieux appréhender les motivations, les enjeux et tout ce qui concerne l’acte 3 de la décentralisation, les prêtres du diocèse de Ziguinchor ont invité un spécialiste de la décentralisation qui a fait une communication sur la question. Les prêtres  veulent connaître les contours de l’acte 3 pour mieux porter sa vulgarisation auprès des populations. La même démarche a été utilisée pour la 2ème question relative au VIH/SIDA. Les prêtres sont convaincus que la lutte contre cette pandémie doit être l’affaire de tout le monde. L’église n’encourageant pas l’utilisation du préservatif, les prêtres par la voix de l’Abbé Camille Joseph Gomis curé de la paroisse de Bignona pensent que le meilleur moyen de la lutte contre le Sida, c’est les personnes elles-mêmes. L’église encourage la fidélité et la maîtrise de soi quelle que soit la tentation. Les prêtres s’engagent également à encourager les fidèles à aller se faire dépister pour connaître leur statut sérologique. Ils sont à Bignona dans le cadre de leur rencontre qu’ils tiennent chaque 2ème Mercredi du mois dans une paroisse du diocèse de Ziguinchor et à tour de rôle. Cette rencontre est une tribune d’échange mais aussi de formation pour les responsables des églises dela région.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.