Modern technology gives us many things.

Législatives 2017: Macky 2012 décline sa feuille de route

La conférence des leaders de Macky 2012 s’est réunie ce 10 Mai 2017 au siège de Benno Bok Yakaar sous la présidence Moustapha Fall Che, coordinateur de la coalition Macky2012.

«Les leaders de Macky2012 ont décliné leur feuille de route qui épouse parfaitement le plan d’actions adopté à la conférence des leaders de Benno Bok Yakaar du 22 Avril 2017. Il ressort des visites de proximité déjà entamées une adhésion et une mobilisation totale des populations aux politiques sociales, économiques, culturelles, etc…. du Président Macky Sall», souligne le communiqué parvenu à PressAfrik.

Fort de cela, les leaders de Macky2012 demeurent «convaincus que ces élections législatives consacreront une autre victoire du président de la république au vu des nombreuses réalisations dans tous les secteurs au profit exclusif des populations sénégalaises».

«Au soir du 30 Juillet, le bilan du président Macky Sall de ces cinq dernières années, fera la différence face à une opposition, à qui le peuple a retiré sa confiance et  désavoué un 25  Mars 2012», analyse conférence des leaders.

Ainsi, pour Macky 2012, «l’opposition est un groupement d’intérêts économique de frustrés, de mécontents qui ne peuvent s’entendre sur l’essentiel. C’est un compagnonnage à court terme et improductif».

Moustapha Fall Che et Cie qui se désolent «de l’aveu du maire de la Médina Bamba Fall, lors de son passage à une émission télévisée», affirment que «dès lors, Khalifa Sall doit demander publiquement pardon au peuple sénégalais dans la mesure où un de ses affidés en l’occurrence Bamba Fall a avoué que Khalifa lui a déclaré chez lui avoir utilisé cet argent frauduleusement après avoir consulté un ex maire de Dakar».

Les leaders de Macky2012 «dans leur stratégie d’occupation de terrain, mènent des tournées de proximité dans les départements de Dakar, Pikine, Mbacké» et interpellent «tous les militants de la coalition à se mobiliser davantage pour assurer au président Macky Sall une majorité qualifiée, gage d’une éclatante victoire au premier tour de l’élection présidentielle de 2019» et les exhorte «au retrait de leurs cartes d’électeurs».

Pressafrik

Les commentaires sont fermés.