Modern technology gives us many things.

Le torchon brûle entre la SENELEC et la SAR : le Sénégal dans le noir

Entre la société africaine de raffinage (SAR) et la Société nationale d’électricité (SENELEC) le torchon brûle. Et cette situation risque de plonger le pays dans le noir. Le sarSénégal s’achemine tout droit vers des périodes sombres et sans électricité qui risquent de perdurer. La SAR réclame 50 milliards de francs à la SENELEC dont le directeur général déclare avoir signé mercredi un chèque de 11,5 milliards de francs pour la SAR. Mais ce montant semble insuffisant aux yeux du pétrolier qui envisage de couper tout jus à la SENELEC.

Source : L’Obs

 

Les commentaires sont fermés.