Modern technology gives us many things.

Le procès Karim Wade a atteint les limites du réel : la CREI et ses témoins assassinent un homme

Cheikh Tidiane Ndiaye, le mythomane multicartes, a, après Patrice Lake Diop et Cheikh Diallo, convaincu les derniers sénégalais, que ce procès n’est plus un procès mais une grosse machination dont le but final est de condamner Karim Wade à tout prix. Dans tous les milieux, les gens sont partagés entre l’indignation et l’incompréhension. Patrons, magistrats, presse, société civile tout le monde regarde et personne ne dit rien sinon en petit comité. Ils sont tous silencieux et honteux parce que se sentant lâches. Ils sentent que tout notre système judiciaire s’est affaissé avec ce tribunal d’exception et les tâtonnements misérables des juges et des témoins.
Le problème confie une source, personne ne peut plus reculer dans ce procès. Karim sera condamné et sera inéligible. Tu imagines qu’il se présente et remporte les élections. C’est par centaines que nous devrons nous exiler et il lui faudra construire d’autres Rebeuss. Les juges de la CREI, les journalistes, la société civile, les politiciens…Bien sur tout le monde est déçu que la CREI se rabatte en fin de compte sur les miettes de CD MEDIA ou AN MEDIA. Nous attendions le retour de centaines de milliards des paradis fiscaux et ces gars là nous parlent de propriétés de groupe de presse au Sénégal qui ne valent rien. Mais ce n’est pas sérieux !
Un patron de presse confiait récemment ‘’je suis ligoté par le fric, je ne peux plus rien écrire mais je me sens mal.’’
Sidy Niang pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.