Modern technology gives us many things.

Le Prix ‘Félix Houphouët-Boigny’ survit vingt ans après le décès du sage d’Afrique

senghor sekou houphouetLe Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, institué par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), depuis 1989 pour ‘’honorer les personnes ou organismes qui ont contribué à la promotion et au maintien de la paix’’, continue de mobiliser et de cristalliser l’opinion publique nationale et internationale, vingt ans après le décès en 1993 du ‘’sage d’Afrique’’, dont le Prix porte le nom. (Photo: Houphouët entre Senghor et Sékou Touré à droite)


Le Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix a été créé en 1989 par une résolution parrainée par 120 pays et adoptée lors de la 25e session de la Conférence générale de l’UNESCO.

Par la création de ce Prix, l’institution tenait à réaffirmer son ‘’attachement à la paix et au dialogue des civilisations et des cultures”.

Elle se dotait ainsi d’un ‘’instrument de portée universelle pour encourager et honorer ceux et celles qui contribuent à bâtir un monde plus fraternel et plus solidaire”.

Le Prix porte le nom du premier Président de la Côte d’Ivoire indépendante, Félix Houphouët-Boigny surnommé ‘’sage d’Afrique”, dont le parcours et la philosophie rimaient, rappelle-t-on, avec les vertus et les principes de paix et de fraternité.

L’ancien Président du Sénégal, Abdou Diouf est le Parrain de ce Prix et Aimé Henri Konan Bédié, ancien Président de la Côte d’Ivoire en est le Protecteur.

houphouët boignyCe Prix auquel est attaché un chèque de 150 000 dollars des Etats-Unis, une médaille en or et un diplôme signé du Directeur Général de l’UNESCO, a déjà été décerné à de nombreuses personnalités parmi lesquelles Nelson Mandela et Frederik W. De Klerk; Yitzhak Rabin (Israël), Shimon Peres et Yasser Arafat ; le Roi Juan Carlos d’Espagne et l’ancien Président du Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva.

Le prochain lauréat de ce prestigieux Prix est le Président français, François Hollande.Il recevra son Prix ce mercredi au siège de l’organisation à Paris (France) au cours d’une cérémonie organisée à cet effet et qui verra la participation de 11 Chefs d’Etat africains.

Cette distinction vient selon l’UNESCO reconnaître ” sa haute contribution à la paix et à la stabilité en Afrique”. Les observateurs citent notamment, l’intervention de la France dans la crise malienne à travers l’opération militaire ‘’Serval”.

La décision d’attribuer ce Prix à François Hollande a été prise le 21 février dernier par le Jury international du Prix Félix Houphouët-Boigny, présidé par l’ex-Président Portugais, Mário Soares.

24 ans après l’institution de cette distinction, près d’une trentaine de personnalités dont des Chefs d’Etat, des Ministres et Rois, et des organisations internationales ont été lauréats pour encourager leurs initiatives qui vont dans le sens de la recherche et de la préservation de la paix dans le monde.

Car, explique le préambule de l’Acte constitutif de l’UNESCO, les ‘’guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix”.

Les commentaires sont fermés.