Modern technology gives us many things.

Le prince Charles compare Poutine à Hitler : Moscou exige des « explications »

Ce sont des mots qui ne font « pas honneur au futur monarque britannique » : Moscou a demandé jeudi à Londres des « explications officielles » sur les propos du prince Charles, qui a comparé Vladimir Poutine à Hitler lors d’une conversation privée relayée par les médias britanniques.


Autant dire que la phrase est mal passée en Russie. Des « explications officielles » de Londres sur les propos prêtés au prince Charles concernant Vladimir Poutine sont attendues par Moscou. « Si ces propos ont réellement été tenus, ils ne font naturellement pas honneur au futur monarque britannique », a déclaré le porte-parole du ministère, Alexandre Loukachevitch.
Les paroles du prince Charles, rapportées mercredi par le Daily mail, ont été tenues lors d’une conversation privée, à l’occasion d’une visite officielle au musée canadien de l’immigration, à Halifax. L’échange a été relaté par Marienne, 78 ans, qui venait de confier à l’héritier du trône britannique les circonstances dans lesquelles elle avait dû fuir son pays face au nazisme. Le prince lui aurait alors confié : « et maintenant, Poutine fait à peu près la même chose que Hitler », comparant ainsi l’annexion de la Crimée à l’Anschluss de 1938.
Le Foreign Office a annoncé jeudi que l’un de ses responsables avait reçu le numéro deux de l’ambassade de Russie à Londres, Alexander Kramarenko, qui avait demandé des explications après les propos du prince Charles. « En réponse aux demandes de M. Kramarenko, ce responsable lui a dit qu’il ne fallait pas attendre du Foreign Office un commentaire sur des conversations privées », précise un communiqué du ministère britannique des Affaires étrangères.

Les commentaires sont fermés.