Modern technology gives us many things.

Le prince Charles compare Poutine à Hitler : Moscou exige des “explications”

Ce sont des mots qui ne font “pas honneur au futur monarque britannique” : Moscou a demandé jeudi à Londres des “explications officielles” sur les propos du prince Charles, qui a comparé Vladimir Poutine à Hitler lors d’une conversation privée relayée par les médias britanniques.


Autant dire que la phrase est mal passée en Russie. Des “explications officielles” de Londres sur les propos prêtés au prince Charles concernant Vladimir Poutine sont attendues par Moscou. “Si ces propos ont réellement été tenus, ils ne font naturellement pas honneur au futur monarque britannique”, a déclaré le porte-parole du ministère, Alexandre Loukachevitch.
Les paroles du prince Charles, rapportées mercredi par le Daily mail, ont été tenues lors d’une conversation privée, à l’occasion d’une visite officielle au musée canadien de l’immigration, à Halifax. L’échange a été relaté par Marienne, 78 ans, qui venait de confier à l’héritier du trône britannique les circonstances dans lesquelles elle avait dû fuir son pays face au nazisme. Le prince lui aurait alors confié : “et maintenant, Poutine fait à peu près la même chose que Hitler”, comparant ainsi l’annexion de la Crimée à l’Anschluss de 1938.
Le Foreign Office a annoncé jeudi que l’un de ses responsables avait reçu le numéro deux de l’ambassade de Russie à Londres, Alexander Kramarenko, qui avait demandé des explications après les propos du prince Charles. “En réponse aux demandes de M. Kramarenko, ce responsable lui a dit qu’il ne fallait pas attendre du Foreign Office un commentaire sur des conversations privées”, précise un communiqué du ministère britannique des Affaires étrangères.

Les commentaires sont fermés.