aziz voteLe président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a vertement critiqué, samedi à Nouakchott, les partis politiques qui boycottent les élections législatives et municipales dont le premier tour a lieu aujourd’hui dans le pays.


Ces partis ‘’se privent de la possibilité de faire entendre leurs voix au peuple pendant 5 ans » à travers l’Assemblée nationale, a dit Ould Abdel Aziz, après avoir voté dans le bureau des domaines, situé proche du Palais présidentiel.

La Coordination de l’opposition démocratique (COD) qui regroupe une dizaine de partis politiques a décidé de boycotter ces élections qu’elle qualifie ‘’d’unilatérales ». Seul un de ses membres, le parti Tawassoul (islamistes) n’a pas suivi cette décision et a pris part au scrutin.

Le président mauritanien a considéré que ce boycott est injustifié en rappelant que l’opportunité est restée offerte, pendant deux ans, pour un dialogue visant à obtenir la participation de l’ensemble des partis politiques aux élections.

Il a expliqué que l’essence de la démocratie réside dans les élections et que celle-ci ne saurait être promue et ancrée sans la participation de tous les acteurs politiques.

Les bureaux de vote ont ouvert à 7h et doivent fermer à 19h. Ils sont sécurisés par les forces armées et de sécurité dont les membres ont voté la veille.

Quelques incidents mineurs et isolés ont été rapportés par le parti Tawassoul (islamistes) qui dénonce le renvoi de ses représentants à quelques bureaux de vote ou la propagande à laquelle se serait livré en plein scrutin un chef de bureau de vote.

PARTAGER