Modern technology gives us many things.

Le Président du Nigéria dément avoir bu de l’alcool avant sa…

goodluck colèreLe Président nigérian, Goodluck Jonathan, a démenti les allégations de certains médias selon lesquelles le fait d’avoir pris de l’alcool durant les festivités de son 56e anniversaire le 20 novembre dernier est l’origine du mal qui l’a rendu malade à Londres, la capitale britannique. Goodluck quitte Londres ce dimanche 24 novembre pour rentrer à Abuja à 20 heures Gmt.

Pour rétablir les faits, Reuben Abati, le porte-parole de la présidence nigériane, a dans une clarification en date d’hier samedi attesté que contrairement à certaines publications, Goodluck Jonathan a observé son anniversaire tranquillement le long de la journée du 20 novembre 2013 dans l’avion qui l’a transporté d’Abuja à Londres.

Et Reuben Abati d’ajouter qu’arrivée à destination, le Président a passé le reste de la journée dans sa chambre de l’Hôtel InterContinental de Londres. Selon le bilan médical, le malaise que Goodluck a eu est dû à « des douleurs abdominales sévères ».

En remerciant les medias qui ont fait objectivement échos de son ennui de santé et ceux qui ont prié pour son prompt rétablissement, Goodluck menace de poursuivre en justice certains journaux et surtout le site « SaharaReports », un blog américain, d’avoir fait croire à l’opinion qu’il s’est adonné à une consommation excessive d’alcool.

Il est précisé d’une part que le Président n’a pas l’habitude de célébrer son anniversaire et il n’a pas fit exception de cette règle cette année. D’autre part, le communiqué révèle que le mercredi dernier, aucune fête n’a été organisé et qu’il n’y avait eu aucune partie de boissons où le Président se serait adonné a la prise de l’alcool.

Le malaise dont a souffert le Président nigérian est intervenu le jeudi 21 novembre 2013 à Londres au moment où il devrait assister à la réunion des membres du Conseil international honoraire des investisseurs du Nigeria. Aussitôt le mal constaté, des médecins ont examiné le patient et ont conclu qu’aucune intervention chirurgicale n’était nécessaire mais lui ont conseillé de se reposer pendant quelques jours.

Enfin, d’un point de vue naturel et humain, Goodluck Jonathan a rappelé aux éditeurs des journaux qui ont colporté la fausse rumeur « qu’aucun être humain n’est au-delà des problèmes de santé, indépendamment de sa position dans la vie ».

Les commentaires sont fermés.