oumar tatam ly 1Le Premier ministre du Mali, Oumar Tatam Ly, a exprimé à l’organisation sous régionale (la CEDEAO), la profonde gratitude de son pays pour sa sollicitude et son appui multiforme qui ont été couronnés par la tenue en août dernier de l’élection présidentielle et des législatives ce 24 novembre. Dans un communiqué publié dimanche par la CEDEAO, M. Tatam Ly a déclaré que dans le cadre des préparatifs des élections législatives, le bloc sous-régional avait joué un rôle décisif en ramenant la normalité politique et sociale dans Ce pays en proie à l’insécurité, du fait d’une rébellion touareg et islamiste qui avait éclaté dans le nord du pays en février dernier.

Cette déclaration de M. Ly intervient à un moment où plus de 6,5 millions d’électeurs maliens sur une population totale estimée à 16.5 millions d’habitants se rendent aux urnes ce dimanche pour choisir parmi 1.100 candidats, les 147 députés dans plus de 20.000 bureaux de votes répartis à travers le pays. Sous la direction de l’ancien chef de l’Etat libérien, Amos Sawyer, la CEDEAO a déployé des observateurs électoraux dans les huit régions du mali et dans les circonscriptions électorales de Bamako la capitale. Oumar Tatam Ly a estimé que la présence des observateurs régionaux renforcerait non seulement la crédibilité des élections, mais rassurerait également les populations maliennes et la communauté internationale quant à la paix et à la sécurité au Mali.

 

PARTAGER