Modern technology gives us many things.

Le PDS accuse à tort le Général Pathé Seck

pathé seck 4Lors de la réunion du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais mercredi dernier, un responsable syndical à l’aéroport de Dakar avait lâché une bombe sur laquelle nous travaillons depuis lors. Il avait révélé que le Général Pathé Seck, ci-devant ministre de l’Intérieur, est un cumulard en ce sens que malgré son nouveau portefeuille, il n’a pas encore démissionné de son poste de président du comité de pilotage du programme national de pluies artificielles appelé «bawnaan».

Renseignement pris au niveau du ministre lui-même par l’intermédiaire de son conseiller en communication Mbaye Sady, il s’avère que le syndicaliste n’avait pas tout à fait tort. Il a seulement omis de préciser que ce travail n’est pas rémunéré. Tout est fait de manière bénévole. Les représentants des autres ministères ont bien confirmé que le travail se fait gratuitement. Voilà qui est clair.

Mais ce n’est pas tout. Le responsable syndical libéral a aussi révélé que les responsables de Daport, virés par Macky Sall aux premières heures de son installation, étaient à Dakar il y a quelques jours. Que faisaient-ils ici ? Voilà quelque chose de louche. Mais selon des sources non officielles, ils étaient venus réclamer leurs sous aux autorités. Vrai ou faux ? La vérité jaillira certainement très bientôt.
Source: L’As

Les commentaires sont fermés.