Modern technology gives us many things.

Le Palais dément les accusations de Sidy Lamine Niasse

sidy lamineLe vendredi 14 juin, le président directeur général du groupe de presse Walfadjri, Sidy Lamine Niasse (Photo), a fait une sortie pour accuser le président de la République, Macky Sall, d’avoir ordonné la fermeture de Walfadjri. Une accusation que le porte-parole du chef de l’Etat, Abou Abel Thiam, conteste. Sidy Lamine Niasse accuse : « Macky Sall a envoyé le fisc bloquer tous nos comptes et pris le peu qu’il y avait là-bas, et qui nous permettait de nous acquitter de nos obligations vis-à-vis de nos fournisseurs et de payer les salaires. Nous ne pouvons plus faire la moindre opération à la banque », déclare le Président Directeur général de Walfadji dans une déclaration faite ce vendredi. Il informe qu’un huissier a été envoyé pour saisir tout le matériel, ce vendredi. « L’arrêt de mort de Walfadjri est signé par cet acte », dit-il, brandissant un document signé par l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, qui l’exonérait de paiements d’impôts. Le porte-parole du président de la République, Abou Abel Thiam, a vite réagi pour déclarer que « le chef de l’Etat n’a rien à voir avec les démêlés de Walfadjri avec la justice ». « Macky Sall n’a pas vocation à fermer des entreprises encore moins des entreprises de presse. Ce sont les impôts qui lui ont envoyé des sommations de paiement », fait savoir Abou Abel Thiam. (Nettali 15/06/2013)

Les commentaires sont fermés.