Modern technology gives us many things.

Le nouveau président du Burkina Faso connu à minuit ce dimanche

La société civile, l’armée et l’opposition doivent proposer chacun trois noms. Neuf personnalités donc, parmi lesquels les membres du Collège de désignation composé de 23 membres en majorité des civils – qui se réuniront dès 18h (locales)-, sélectionneront trois candidats qui à leur tour seront soumises à un grand oral qui permettra de retenir un seul nom.
Plusieurs noms circulent parmi lesquels : l’ancienne ministre Joséphine Ouédraogo, le diplomate Michel Kafando et les deux journalistes Cherif Sy et Newton Ahmed Barry, mais aucune liste officielle n’a été rendue publique. L’archevêque de Bobo Dioulasso, Paul Ouédraogo, était également pressenti mais le candidat doit émaner de la société civile ce qui le met hors jeu.
Le nom du futur chef de la Transition devrait être connu avant minuit heure locale.
L’officialisation de la charte va permettre de lancer réellement les travaux de la transition politique. Et tous les acteurs sont très optimistes. Si le président de la transition est nommé comme prévu avant dimanche à minuit, toutes les autres nominations s’enchaîneraient dans la semaine : Premier ministre, ministres et membres de l’Assemblée. Un programme extrêmement ambitieux, qui fait dire à certains observateurs de la vie politique burkinabè que le plus dur reste à venir.

Les commentaires sont fermés.