Modern technology gives us many things.

Le navire espagnol ‘Almadraba Uno’ condamné à payer 100 millions CFA à l’Etat du Sénégal

thonier espagnolLe navire thonier, battant pavillon espagnol,dénommé « Almadraba Uno » vient de subir une sanction lourde. La justice sénégalaise condamne les membres de l’équipage à trois mois de prison avec sursis et 100 millions FCFA à l’Etat du Sénégal en guise de dommages et intérêts et 2 milliards de FCFA pour le cautionnement du navire.

Après trois mois d’attente, le litige qui opposait l’Etat du Sénégal au bateau espagnol « Almadraba Uno », qui avait échoué sur un banc de sable des îles de la Madeleine, a connu son épilogue hier mercredi. Avec la condamnation des membres de l’équipage à trois mois de prison avec sursis. Parmi les membres de l’équipage, un seul a purgé une peine d’un mois ferme, il s’agit du commandant du navire. Le commandant José Antonio Azkarate, le chef de la pêche, José Antonio Amparam Cuadra et le matelot Wobnetsi étaient poursuivis pour les chefs d’inculpation de pollution, d’échouement, d’usurpation de commandement, de détention d’explosifs et non-conformité aux règlements de sécurité. En outre les mis en cause doivent verser 100 millions FCFA à l’Etat du Sénégal en guise de dommages et intérêts et 2 milliards de FCFA pour le cautionnement du navire. Les juges ne sont pas arrêtés là, ils demandent à l’équipage, de manière individuelle, de verser une amende de 5 millions FCFA.

 Le navire « Almadraba Uno », en partance pour la Mauritanie, a échoué le vendredi 2 août 2013 à 05h30 mn et détiendrait une licence de pêche octroyée par le Sénégal. Le thonier qui transportait quelque 400 tonnes de gasoil, avait vidé quelque 100 tonnes de son combustible en deux jours, dans les eaux sénégalaises, plus précisément aux abords de l’île de la Madeleine, un réservoir de poissons. C’est l’un des plus grands refuges d’espèces de poisson. Le navire n’a pas été renfloué jusqu’ici des eaux sénégalaises. Une victoire pour les défenseurs de l’environnement, comme l’ONG Greenpeace/ Sénégal, qui avait demandé que la lumière soit faite sur cet accident, mais aussi avait requis des sanctions lourdes à l’encontre des membres d’équipage.

 (Afrik.com 10/10/2013)

Les commentaires sont fermés.