Modern technology gives us many things.

Jean-Yves Le Drian: « la securité de l’Afrique de l’Ouest, c’est aussi la sécurité de la France »

Dakar – L’Afrique, la France et l’Europe ont des “destins liés” en matière de sécurité parce que “le terrorisme est une menace globale”, a affirmé dimanche à Dakar le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

“Le terrorisme en Afrique est une menace globale. Si nous sommes intervenus au Mali, c’est pour assurer la sécurité du Mali et au-delà, la sécurité de l’ensemble de la sous-région mais aussi notre propre sécurité. La sécurité du Mali, c’est la sécurité de l’Afrique de l’Ouest et de la France, c’est aussi la sécurité de l’Europe”, a déclaré M. Le Drian devant la presse à l’issue d’une rencontre avec son homologue sénégalais Augustin Tine.

“On a découvert dans nos opérations (au Mali) plusieurs centaines de tonnes d’armements dont la vocation, apparemment, n’était pas de se limiter à la prise de Mopti (centre du Mali). Nos destins sont liés”, a ajouté le ministre français.

Le 11 janvier 2013, la France avait déclenché une opération au Mali, prenant la tête d’une intervention de plusieurs troupes africaines, pour stopper les islamistes qui avaient entrepris de progresser vers le Sud.

Le ministre a qualifié d'”horrible” l’enlèvement de plus de 200 lycéennes au Nigeria par le groupe islamiste Boko Haram.

Ces lycéennes ont été enlevées le 14 avril dans la ville de Chibok, dans l’Etat de Borno (nord-est). Ces jeunes filles sont traitées en “esclaves”, “vendues” et “mariées” de force, avait déclaré le chef de Boko Haram dans une vidéo obtenue le 5 mai par l’AFP.

“Qu’il puisse y avoir des risques (de propagation des actions de Boko Haram), sans doute. C’est aussi l’une des raisons qui expliquent notre intervention en République centrafricaine parce que s’il y a quelque part un vide sécuritaire, alors tous les terrorismes peuvent y trouver un creuset de développement”, a-t-il poursuivi.

La France mène depuis le 5 décembre une opération de pacification de la Centrafrique, depuis plus d’un an en proie au chaos et à des violences entre communautés.

Le ministre français de la Défense devait ensuite rencontrer le président sénégalais, Macky Sall, avant de visiter les militaires français au Sénégal (EFS), basés à Dakar.

M. Le Drian, qui était vendredi et samedi à Abidjan, doit quitter Dakar lundi.

1 commentaire
  1. Xeme dit

    Bravo, Ibrahima Sène. Les intellectuels africains ont l’obligation de dire la vérité aux peuples africains. A défaut, les peuples africains sont en voie de comprendre toute la vérité que leurs intellectuels leur cachent, rien que pour le plaisir de leurs maîtres occidentaux, pour les intérêts de l’Occident au détriment (et même avec assassinat) de l’Afrique. Et c’est une trahison pour l’Afrique. Parce que ces intellectuels qui mentent, ou cachent la vérité à leur peuple, rien que pour leur “daraja” (comme disait Djibo Kâ), ont une formation qui a été payée par les impôts tirés de ce peuple auquel ils mentent, de ce peuple qu’ils vendent.

    En RCA, vous l’avez dit, musulmans et chrétiens vivaient en paix, comme musulmans et chrétiens ont vécu ensemble, dans un état islamiques dirigé par le prophète. Seulement, comme disait le chanteur: “On a compris le système de Babylon. Ils allument le feu, ils l’attisent et après, ils viennent jouer aux pompiers. On a tout compris”.
    Pour trouver un prétexte pour mettre les pieds en RCA et y barrer la route à la Chine, la France a fomenté la guérilla entre musulmans et chrétiens.
    Les preuves sont là. Et la source est française: tinyurl.com/qfkj8vl
    Au Mali, la rébellion, Azawad ou islamiste a été fomentée par la France. C’est elle qui entretenait, finançait, entrainait, renseignait et donnait des ordres aux rebelles, islamistes ou pas. Là, encore, les preuves sont là: http://tinyurl.com/lbbq7ou

    Face à cela, des intellectuels africains ne peuvent pas continuer de nous mentir. Nous demander, comme l’a fait Macky Sall et Cheikh Tidjane Gadio, d’applaudir ce que fait la France, n’est rien d’autre que de nous casser la gueule et nous demander d’applaudir. Cela frise le cynisme.

Les commentaires sont fermés.