Modern technology gives us many things.

Le ministre du Budget : « la masse salariale a augmenté de plusieurs milliards en 2012 »

mouhamadou cisséLa masse salariale de la Fonction publique a plus que doublé en 10 ans, passant de 173 milliards de francs CFA en 2000, à 457 milliards en 2012 et à une projection de plus de 491 milliards aujourd’hui, a indiqué samedi, le ministre du Budget, Mouhamadou Moctar Cissé (photo).

‘’La masse salariale de la Fonction publique, pour l’année 2014 s’élève à 491 milliards 600 millions FCFA, ce qui correspond à 31,5% des recettes fiscales. Le ratio par rapport aux recettes fiscales est plus pertinent parce que c’est ça qui est conforme à l’encadrement communautaire de l’UEMOA qui fixe le plafond à 35%’’, a-t-il dit face aux députés en plénière.

‘’Présenté comme cela, nous sommes au-dessus des 35% du seuil, mais la vérité, c’est que nous avons une autre masse salariale, celle des contractuels de l’éducation nationale qui fait près de 100 milliards et si on rapporte cela au ratio adopté, nous sommes largement au-dessus du seuil communautaire’’.

‘’Cette évolution très rapide est inquiétante, et cela devrait nous faire réfléchir. La masse salariale a doublé en 10 ans. De 173 milliards en 2000, elle est passée à 457 milliards en 2012 et aujourd’hui, elle est projetée à 491 compte non tenu des 100 milliards que nous devons payer chaque année aux contractuels de l’éducation’’, a-t-il averti.

Auparavant, le ministre de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles, Mansour Sy, a déclaré : « Dans le cadre des critères de convergence, nous ne devons pas dépasser 35%. Nous ne sommes pas loin des 33% et malgré cela, il y a près de 100 milliards de masse salariale qui sont camouflés dans le budget matériel’’.

‘’Cela veut dire, explique-t-il, que si on avait joué la carte de la transparence, on serait à près de 42% sur la masse salariale. Ça veut dire que ce qu’on prend comme recettes, on utiliserait ça pour payer les salaires. Avec cette situation, il nous serait très difficile d’avoir des partenaires’’.

‘’C’est ce qui fait qu’assez souvent, il y a des retards de salaires. Quand on dit qu’il y a des retards de salaires, ce ne sont pas les agents de la Fonction publique, ce sont les volontaires, vacataires qui sont sur le budget matériel’’, a-t-il fait savoir.

‘’Le gouvernement est en train de travailler pour savoir comment faire pour régler définitivement cette question’’, a rassuré Mansour Sy.

Les commentaires sont fermés.