Modern technology gives us many things.

Le ministre de l’Intérieur : ‘’Tout est fin prêt pour le Magal de Touba’’

abdoualye daouda diallo »La situation est globalement satisfaisante. A tous les niveaux, les travaux sont déjà terminés. Il y a que quelques exceptions notamment au niveau de la SENELEC et de l’assainissement et là aussi, on est aux alentours de 90% mais nous avons eu les engagements des chefs de service concernés qui ont entrepris des efforts et qui ont promis de tout faire pour finir ces travaux d’ici le début du Magal », s’est-il réjoui le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, vendredi, au terme des travaux de la dernière réunion nationale d’évaluation sur le Magal.

Aussi, a-t-il réitéré la disponibilité de l’état à accompagner le comité d’organisation pour la réussite du Magal et exhorté tout le monde à œuvrer dans ce sens.

Conduit par son président, Serigne Bassirou Abdou Khadre, le comité d’organisation a cependant soulevé quelques préoccupations. Elles ont trait à la nécessité d’installer à temps les toilettes mobiles, à l’incompatibilité du magal avec la présence des monticules et tranchées à certains endroits de Touba du fait des chantiers en cours.

S’exprimant au nom du comité, le coordonnateur, Serigne Ousmane Mbacké a aussi mis l’accent sur l’importance d’avoir des informations sur le niveau d’engagement de l’état par rapport aux bâches souples utilisées dans la fourniture d’eau dans certaines zones. De même, il a demandé l’assistance de l’état pour l’éclairage de la cour de la résidence Serigne Touba à Darou Marnane.

Aussi, s’est-il réjoui des avancées déjà notées sur beaucoup de points. Il a estimé qu’il y a lieu d’espérer que tout sera à point se gardant toutefois de ne jurer de rien avant le jour du Magal.

Pour sa part, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a insisté sur la dimension de l’événement qui, selon lui, dépasse le cadre de la communauté mouride et fait partie des événements les plus importants au monde. Par ailleurs, il a recommandé la prudence aux chauffeurs par rapport au transport des pèlerins.

Les commentaires sont fermés.