Modern technology gives us many things.

Le message du khalife répond parfaitement avec le statut mondial du Magal

COMMUNIQUE

 

khalife mourideLe cercle des soufis  magnifie, le discours  qui a fait l’actualité et qui constitue un message de concorde et de paix entre nous, mais dans la droiture et pour l’intérêt général

Devant un Magal, qui par la force des choses, forge une stature d’un événement dont le caractère international est manifeste et son envergure tend à devenir même mondiale, tellement les ferveurs religieuses et leur rayonnement  sont à l’échelle  planétaire.

Le message du khalife  répond parfaitement avec le statut mondial du Magal. Ce qui fait que le khalife a, à l’entame de son message universel, exhorté les musulmans sans aucune distinction de chapelle, à rester unis et solidaires en transcendant avec responsabilité les conflits de chapelle, qui déchirent le monde musulman avec son cortège de milliers de morts innocents  partout, comme en Syrie, au Liban, en Irak et  au Pakistan. Nous assistons en fait, avec beaucoup de regret voire d’amertume, à une auto-liquidation entre communautés musulmanes à travers le monde.

Voilà pourquoi, le Cercle des Soufis salut hautement l’Appel à l’unité des cœurs qui est venu à son heure et que le khalife général des mourides a lancé opportunément, à l’endroit de toutes les communautés religieuses musulmanes et même autres, pour la paix des cœurs. En invitant les musulmans sans exception, à s’entendre autour de l’essentiel qu’ils partagent ensemble et à faire preuve de tolérance et maturité vis-à-vis du peu de choses qui les divise, il a accompli là, un acte de haute portée à l’endroit de la Ouma islamique.

Les soufis avertissent d’ors et déjà, pour éviter tout amalgame, que ceux qui pensent chez nous que l’appel au dialogue entre le pouvoir et  l’opposition, vise à  un arrangement politico-judiciaire, se détrompent. Cet appel qui ne saurait nullement signifier, pas du tout alors, à une entente cordiale ou un pardon général en faveur de ceux qui ont eu à piller les ressources du pays et qui le gardent encore par devers eux. Il doit être clair pour tous que les milliards des citoyens sénégalais ne sauraient passer en pertes et profits en aucune façon. 

 

 

 Fallou Dieng

Cercle des soufis

 

Les commentaires sont fermés.