Modern technology gives us many things.

Le message de Sheikh Alassane Sène au khalife général des Baye Fall

Profitant de son séjour de trois jours à Darou Mouhthy, Touba et Mbacké, le Sheikh Alassane Séne a écrit au Khalife Général des Baye Fall. Dans son message, le leader du mouvement politique Daj Depp a magnifié l’esprit de la doctrine mouride et l’engagement des disciples de Mame Cheikh Ibra fondateur des Baye Fall. Voici le message

Honorable Saint-Illustre Khalife,

J’ai l’immense honneur de vous adresser avec déférence mes respectueuses salutations et vous renouveler ma très haute estime et ma reconnaissance, actes que tout sénégalais doit faire à l’endroit de Cheikh Ibra Fall (rta) pour le sublime modèle de foi, de fidélité, de pardon et d’endurance qu’il demeure.

Cher père, à travers cette lettre, je voudrais attirer votre attention sur la gravité de la crise sociale sans précédent qui secoue notre pays mais aussi sur l’espoir que nous avons pour le Sénégal que nous allons tous ensemble reconstruire, loin de la rivalité excessive, entretenue par l’opposition traditionnelle et le régime en place. Cher père, j’ai étudié avec beaucoup d’attention « l’Esprit Baye Fall » et son herméneutique, et j’en suis fasciné. J’ai aussi compris le pourquoi, avec une grande ingéniosité et un savoir-faire hors du commun, les Baye Fall sont arrivés à faire de grandes prouesses dans tous les domaines d’activité et devant toutes les générations.

Et j’ai envie une fois élu à la tête du pays, in shaa Allah en 2019, d’user sous votre permission et vos sages orientations, de ce fameux « Esprit Baye Fall » pour construire d’une part le TGV qui reliera toutes les capitales régionales du pays ; et d’autre part le musée Khadimur’Rassul, qui se situera derrière la grande mosquée de Touba, sous l’aval bien évidemment du Khalife général des Mourides. J’ai envie que ce modèle [Esprit Baye Fall] inspiré des enseignements et de la riche vie de Cheikh Ibra Fall (rta) soit enseigné dans les plus grandes universités du monde, à l’UCAD, à Haward, à Sorbonne, à Al Azhar, notamment.

Dans la souvenance, Il n’y a rien que Cheikhoul Khadim ait instruit à Cheikh Ibra sans que ce dernier ne le réalise avec
technicité, sagacité et générosité au-delà de toute espérance. Serigne Meud Diaw Pakha en a témoigné dans ses écrits. Et vous-même, en êtes la preuve, lors de la construction de la sainte mosquée de Touba, où vous étiez chef d’équipe durant tous les travaux.

Il est venu l’heure que le monde entier découvre ce dont nos communautés sont capables en termes de management, d’inventivité et d’audace. Je sollicite donc cher père vos prières et voudrais être compté parmi vos fils pour toujours. Mon ambition pour le Sénégal, je veux aussi l’appuyer sur les principes d’endurance, de fidélité, d’ouverture, de foi, de pardon, de rigueur et de générosité. N’est-ce pas toutes ces qualités nous ont été léguées par votre illustre grand-père, serviteur attitré de Cheikhoul Khadim (ra).

Veuillez agréer cher père, mes sentiments les meilleurs. Que Dieu vous bénisse, qu’Il bénisse l’ensemble de vos projets dédiés à l’humanité.

Sheikh Alassane Sène
Guide religieux
Pdt Mouvement Daj Dëpp
Candidat à la présidentielle de 2019

 

1 commentaire
  1. un passant dit

    Ce texte est signé d’un mythomane.

Les commentaires sont fermés.