bagarreLa Ligue sénégalaise des droits de l’homme (LSDH) et Amnesty International Sénégal invitent le procureur de la République à ‘’ordonner sans délai’’ l’ouverture d’une enquête, suite à la mort du jeune Moussa Sy, dimanche, à l’occasion d’échauffourées entre supporters d’équipes de nawétanes, au stade Iba Mar Diop de Dakar.

‘’Nos organisations ont reçu divers témoignages qui mettent en cause formellement les actions de maintien de l’ordre mises en branle par les forces de police sénégalaises en réponse aux troubles et actes de vandalisme notés’’, écrivent les trois ONG, dans un communiqué transmis à l’agence de presse sénégalaise.

PARTAGER