Le gouvernement malien et la China Railway Construction Corporation International ont signé vendredi un mémorandum d’entente pour la réhabilitation du tronçon malien du chemin de fer Dakar-Bamako et pour la réalisation de quatre ports secs au Mali, a-t-on appris samedi.


train 1
Dans le cadre du premier projet, une nouvelle voie de chemin de fer d’écartement standard sera construite sur plus de 700 km, de la capitale malienne à la frontière sénégalaise, a-t-on indiqué de source officielle.

Il sera parallèlement procédé à la consolidation de l’actuel réseau ferroviaire remontant à 1886 et qui, en raison de sa vétusté, a été à la base de nombreux accidents, a-t-on précisé.

Quant au second projet, dont l’étude de faisabilité devrait aussi démarrer dans les six mois à venir, il va viser la construction de quatre ports secs à Naréna (non loin de Bamako), Kayes (ouest du pays), Sikasso (sud) et à Gao (nord).

PARTAGER