Modern technology gives us many things.

Le Chef de la CIA à Moscou expulsé de Russie : Les Etats-Unis font profil bas.

Depuis l’expulsion de Russie d’un de leurs diplomates, les Etats-Unis restent discrets. Ryan Fogle, troisième secrétaire de l’ambassade américaine à Moscou, est accusé d’espionnage pour avoir voulu retourner des agents secrets russes. En réaction, l’administration Obama fait preuve de beaucoup de réserve, évitant toute critique publique.

cia en russie patronL’expulsion de Ryan Fogle a des relents de guerre froide. Non content d’afficher la photo de M. Fogle à la télévision et dans la presse, les Russes ont aussi rendu public le nom du chef supposé de la CIA à Moscou, contrevenant aux bonnes manières existant en général entre services de renseignement (même ennemis).

En dépit de cela, la réaction de Washington a été, au moins en public, des plus réservées. La porte-parole du département d’Etat Jen Psaki a préféré souligner le positif dans les relations avec la Russie. « Au fil des années, nous avons travaillé étroitement avec la Russie sur un certain nombre de dossiers », assure-t-elle.

Et d’énumérer : « Lutte contre le terrorisme, problèmes économiques, nouveau traité Start, Corée du Nord, Iran, Afghanistan… Nous avons le sentiment d’avoir toujours une relation très positive avec la Russie, que nous poursuivrons dans les domaines où nous sommes d’accord. »

Les points de désaccord subsistent, notamment sur la Syrie, l’Iran, ou l’installation de missiles anti-missiles en Europe. En dépit des efforts de Barack Obama pour améliorer les relations Etats-Unis-Russie, Vladimir Poutine semble garder à l’égard des Etats-Unis sa traditionnelle méfiance d’ancien du KGB.

Les commentaires sont fermés.