Modern technology gives us many things.

Latif Coulibaly : « le Sultanat d’Oman entretient ‘’une coopération salutaire’’ avec le Sénégal »

latif coulibaly 4Le Sultanat d’Oman entretient ‘’une coopération salutaire’’ avec le Sénégal et il est nécessaire de la ‘’magnifier’’ et de la ‘’préserver’’, a déclaré le ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance, chargé des Relations avec les Institutions et porte-parole du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly.


”Le Sultanat d’Oman entretient une coopération salutaire et d’excellentes relations avec le Sénégal. Ceci, nous devons le magnifier et le préserver. C’est pourquoi, c’est avec beaucoup de fierté que je représente le gouvernement sénégalais à cette fête nationale du peuple omanais”, a notamment dit M. Coulibaly, dans une adresse à la presse, lundi à Dakar, au cours de la célébration du 43ème anniversaire de la fête nationale du Sultanat d’Oman.

Pour sa part l’ambassadeur omanais, Mohamed Khalil Al Jazmi, a déclaré que son pays ‘’est historiquement très lié au Sénégal et entretient avec lui de bonnes relations. C’est pourquoi, nous affirmons notre soutien à tous les projets de développement du Sénégal”.

Les Omanais ont célébré cette année leur fête nationale sous le signe du développement et de la construction par la ‘’volonté ardente, la détermination ferme et sincère et le dévouement” pour conduire leur marche vers le développement, indique l’ambassade omanaise à Dakar.

Elle ajoute que le sultan a, durant les années de la nouvelle Renaissance omanaise, inculqué à ses concitoyens ‘’la force de résistance à tous les niveaux et devant tous les défis”.

‘’Ce comportement repose sur la confiance profonde et sur la bienveillance perpétuelle que le Sultan a prodiguée au citoyen omanais comme base fondamentale du développement national”, explique un document de l’ambassade remis à la presse.

Le Sultanat d’Oman est un pays du Moyen-Orient, au sud de la péninsule d’Arabie, sur les bords du golfe d’Oman et de la mer d’Arabie.

Le chef de l’État et du gouvernement est le Sultan (Qabus bin Said Al Said depuis 1970) qui désigne un cabinet pour l’assister. À partir des années 1990, le sultan institua un comité consultatif élu nommé Majlis ach-Choura au suffrage censitaire.

Le Sultan institua le suffrage universel direct pour les Omanais de plus de 21 ans le 4 octobre 2003. Plus de 190 000 personnes (74 % des inscrits) votèrent pour élire 83 représentants. Deux femmes furent élues.

Les commentaires sont fermés.