Modern technology gives us many things.

L’APR France investit le terrain pour un parrainage massif

LA D.S.E /A.P.R. FRANCE N’A PAS BESOIN DE « COMMANDO »

Pleinement investie à l’effectivité de la mission que lui a confiée le Président Macky SALL, chef du Parti, la D.S.E. / A.P.R. France réaffirme sa ferme volonté d’assurer la réélection de son  candidat dès le premier tour du 24 février 2019.

L’heure est à l’action pour informer et convaincre de la pertinence du bilan de notre candidat dont l’avenir du Sénégal est la seule chose qui compte à ses yeux.

Que le Président Macky SALL est résolument engagé dans une dynamique économique, sociale, écologique révolutionnaire pour améliorer la qualité de vie des Sénégalais.

Que dès lors, nous militants, nous devons agir pour montrer en quoi notre candidat est l’Homme de la situation présente et du désir d’avenir pour notre pays.

Agir pour davantage et encore accompagner le Président qui promeut un système éducatif et une politique de l’emploi volontariste.

Agir pour permettre au Président de renforcer la démocratie participative et associer les citoyens au processus de décision, conformément aux dispositions de la nouvelle Constitution.

Agir pour permettre au Président de renforcer l’aide sociale pour la dignité de l’être humain et l’efficacité de la lutte contre les inégalités et la pauvreté.

En somme, agir pour favoriser une mise en œuvre effective et bien aboutie du Plan Sénégal Emergent (P.S.E.) vecteur d’innovations plurisectorielles et accélérant la croissance desdits secteurs.

Dans cet effet, elle invite l’ensemble des militantes, militants, membres du Benno Bokk Yakaar et mouvements de soutien à garder le cap de l’unité et de solidarité entre famille de même « sang » politique.

Elle saisit l’occasion pour remercier Monsieur le Ministre de l’Artisanat et de la Formation professionnelle Mamadou TALLA et les honorables députés le Doyen Samba KOITA, Amadou Ciré SALL, entre autres, pour leur implication remarquable et sans réserve dans les visites de proximité initiées par le Président depuis le 19 avril, à la suite de la nomination de Monsieur Amet SARR à la tête de la D.S.E. et qui se poursuivent encore dans le grand Sud (Marseille, Bordeaux et Lyon).

Ainsi, nonobstant l’organigramme de la D.S.E. qui demeure intact à l’aune du bureau élargi, et le coordonnateur de ladite D.S.E. à qui le Président renouvelle toute sa confiance légitime, il convient de garder en nous, que la quête d’une belle victoire au 1er tour, impose un esprit de transcendance et une démarche inclusive constante et sincère vers l’altérité.

Ce qui nous impose trois choses, à nous militants et de surcroît membre de la D.S.E/A.P.R. France :

D’abord, le sens de l’anticipation pour éviter toute sédimentation de foyers de tensions et de clivages internes, au profit de l’exercice d’un militantisme sans tabous, loin des conformismes classiques, car la personne de notre candidat impose modestie et prohibe le dirigisme.

Ensuite, cultiver un esprit de solidarité et d’ouverture qui incombe à tout parti au pouvoir. L’ensemble du Benno B. Y., des partis amis nouvellement venus et des mouvements de soutien doivent s’y reconnaître : la fraternité qui est le nœud gordien de la tradition sénégalaise doit reprendre toute sa dimension politique.

Enfin, nous devons davantage travailler à donner à chaque militante et militant les éléments de langage, les informations nécessaires pour être les meilleurs « experts » de la défense du bilan de notre candidat, qu’ils puissent s’exprimer dans la démocratie participative complément de la démocratie représentative indispensable. C’est le seul prisme permettant consolider la confiance populaire gage d’une belle victoire au 1er tour du 24 février 2019.

Alors cher-e-s camarades, le coordonnateur de la D.S.E. Monsieur Amet SARR, en appelle à sortir des sentiers battus et des comportements dirigistes, nombrilistes et conformiste. Le conformisme est une stérilisation, qui ne permet pas de se projeter dans l’avenir et d’avancer. Il le réaffirme de manière péremptoire : « Nous n’avons pas le droit à l’erreur, car  l’heure est au « combat » démocratique, à la défense du bilan de celui qui nous lie au Pacte de l’Alliance pour la Républicain, celui qui nous unis et dont le développement du Sénégal repose sur ses épaules tel un sacerdoce ».

Alors cher-e-s camarades, allons sur le terrain pour des parrainages massifs de notre candidat. Le parrainage républicain étant théoriquement le premier tour des élections présidentielles 2019.

« Si tu n’espères pas l’inespéré, tu ne le trouveras pas »…Héraclite

Vive la République

Vive l’Alliance Pour la République

Paris le 27/08/2018

Pour le secrétariat à la stratégie et veille.

Dr. Ibrahima DIA

Les commentaires sont fermés.