Modern technology gives us many things.

L’APR exige la rupture du contrat avec la SDE et le limogeage de…

sde diaLa Convergence des Jeunesses Républicaines (Cojer) s’est réunie hier, au siège de l’Alliance Pour la République (Apr) sis, à la Vdn, pour statuer sur la pénurie d’eau qui frappe la capitale du Sénégal depuis plus de 10 jours. La Cojer demande le limogeage du Directeur de la Sones (Société Nationale des Eaux du Sénégal) et exprime son souhait de voir l’Etat du Sénégal rompre le contrat qui le lie à la Sde (Sénégalaise des Eaux).

 
Concernant la  situation regrettable  qu’endure la population dakaroise, les amis d’Abdou Mbow, coordinateur national de ladite structure, déclarent que : «rien ne saurait permettre de cautionner ce supplice». Toutefois, la Cojer déclare :«cette situation très regrettable est la résultante d’un passif colossal hérité dans le domaine hydraulique, cumulé à des manquements notés dans le périmètre de Keur Momar Sarr».

Ainsi, la Cojer incite le gouvernement sénégalais à ouvrir une enquête pour situer les responsabilités dans cette crise aux « relents de sabotage », pour reprendre les mots utilisés par les jeunes de l’Apr.Dans la même dynamique, la Cojer exprime son désir de voir l’Etat du Sénégal rompre le contrat qui le lie à la Sde, qu’elle déclare  «coupable», car «rien ne doit primer sur les intérêts des populations » dixit la Cojer.

Dans le même sillage, la Cojer demande le limogeage du Directeur Général de la Sones pour «manquements graves à ses obligations» selon les termes des «Apristes».

 

SUD

Les commentaires sont fermés.