Modern technology gives us many things.

L’ancien dictateur argentin Jorge Videla est mort

 

L’ancien dictateur argentin Jorge Videla (photo), condamné à la prison à perpétuité pour la répression sanglante durant sa présidence (1976-1981), est mort vendredi matin à l’âge de 87 ans, ont annoncé vendredi plusieurs chaînes de télévision. Incarcéré dans une prison près de Buenos Aires, l’ancien général est mort dans un hôpital de Buenos Aires où il avait été admis en urgence.

videlaJorge Videla avait dirigé le coup d’Etat en 1976. Il avait été condamné par la justice de son pays en 1985 pour atteintes aux droits de l’homme durant la dictature argentine (1976-1983).

En juillet 2012, Jorge Rafael Videla avait été condamné à cinquante ans de prison, à l’issue du procès sur le vol de bébés de disparus sous le régime militaire (1976-1983). La justice a reconnu l’existence d’un « plan systématique » de vols d’enfants d’opposants, un crime sans précédent dans l’histoire des dictatures. Le procès portait sur le vol de 35 bébés pendant les années de plomb, dont 26 ont retrouvé depuis leur identité grâce aux recherches de l’association des Grands-Mères de la place de Mai.

Au cours du procès, Videla avait revendiqué, d’un ton serein et de façon méthodique, le rôle joué par les forces armées. Il avait accusé « toutes celles qui ont accouché d’être des militantes actives de la machinerie du terrorisme », ajoutant qu’elles « ont utilisé leurs enfants comme boucliers humains ».

Les commentaires sont fermés.