Modern technology gives us many things.

Lancement de la semaine nationale de la petite enfance à Sédhiou: l’action des collectivités magnifiées et citées en exemple

petite enfanceSi l’on en croit La Directrice de l’ANPECPT, le choix porté sur Sédhiou pour abriter la cérémonie de lancement de la semaine nationale de la petite enfance, est unerécompense à l’engagement des élus locaux de la région. « Le  Maire de la Commune de Sédhiou a beaucoup soutenu le sous-secteur de la petite enfance, ce qui justifie le choix du comité scientifique d’organiser le lancement de cette semaine ici dans le Pakao. » souligne-t-elle.

 La Directrice, très touchée par l’apport de la municipalité de Sédhiou, lui a attribué un diplôme de reconnaissance. Rappelons que la municipalité de Sédhiou a construit une nouvelle classe maternelle tout en accordant une subvention annuelle à hauteur de 1 500 000 francs à la Case des tout-petits de Sédhiou. Elle a aussi  donné des  fournitures sans compter le parrainage de 47 enfants de  cette même structure par la municipalité des ULIS (ville située en France) grâce au dynamisme du comité de jumelage dans le cadre de la coopération décentralisée.
C’est dans cette même dynamique qu’il faut se féliciter également de la construction, clés en main, de la Case des tout-petits de Simbandi Balante réalisée par l’ONG Suisse Planète grâce à l’entregent et aux bons soins du Président du Conseil rural de Djirédji, le carrelage des salles de classes de la  Case des tout-petits d’Oudoucar réalisé par le conseil rural, la mise à disposition du personnel d’appui à la Coordination régionale de la petite enfance par le conseil régional et la liste n’est pas exhaustive.

Ces exemples montrent à quel point le thème de la semaine est déjà une réalité dans la région de Sédhiou.

 Un exemple  que Thérèse Coumba Faye  souhaite « voir se reproduire dans les autres régions, au grand bénéfice des tout-petits du pays »

Ousmane DEMBA

 

Les commentaires sont fermés.