Modern technology gives us many things.

Lamouchi les envoie en Coupe du Monde mais les ivoiriens ne veulent plus de lui

lamouchiEn dépit de la qualification des Eléphants de Côte d’Ivoire pour les phases finales de la coupe du monde de football en 2014 au Brésil, la tête du sélectionneur national, Sabri Lamouchi est mise à prix tant par la presse locale que par des supporters, multipliant les actions de communication pour le discréditer davantage.


Pour expliquer son opinion, le journal Notre Voie commence par une interrogation,  » Avec quel sélectionneur la Côte d’Ivoire ira- t- elle au pays du roi Pelé et quels Eléphants défendront les couleurs ivoiriennes.

« La question mérite d’être posée, même si elle semble ne pas préoccuper Sabri Lamouchi », renchérit L’Inter qui n’y va pas du dos de la cuillère. Ce journal pense que  » sur le banc ivoirien, il n’a absolument rien fait ».

Se référant à la mission à lui confiée par la Fédération ivoirienne de football (Fif) qui est de  » partir d’une équipe expérimentée pour parvenir à une bonne équipe en réussissant un bon amalgame avec les jeunes ».

Cette mission n’a pas été accomplie, juge le confrère qui fait remarquer qu’avec la configuration actuelle de l’équipe ivoirienne,  » on en est encore aux assommantes cassures entre la défense et l’attaque, sans bloc-équipe ».

« Sabri Lamouchi s’est montré totalement incapable, depuis 18 mois, de donner un fond de jeu à la sélection nationale » tranche ce quotidien, apparemment très remonté contre le coach Franco-tunisien.


Les commentaires sont fermés.