Modern technology gives us many things.

L’ambassadeur du Congo à Paris se voit refuser une location par crainte d’Ebola

L’ambassade du Congo-Brazzaville à Paris, qui cherchait un local, s’est vu refuser une location par une société de la banlieue parisienne en raison de « l’épidémie d’Ebola », a indiqué l’ambassade dans un communiqué reçu vendredi par l’AFP.
« Après un premier contact téléphonique, un rendez-vous a été fixé, avant d’être annulé plus tard par la direction des Docks de Paris en raison de l’épidémie d’Ebola », indique le communiqué. La société Docks de Paris a décliné tout commentaire auprès de l’AFP.

« L’ambassade de la République du Congo s’étonne de la raison invoquée, choquante et irresponsable qui stigmatise toute la communauté africaine en France », poursuit le texte.

A ce jour, le Congo ne figure pas parmi les pays ayant recensé des morts de l’épidémie, qui touche surtout l’Afrique de l’Ouest. L’ambassade voulait louer un local pour une opération de renouvellement de passeports de ses ressortissants en France.

Une psychose face au virus Ebola s’est installée dans certains pays occidentaux qui craignent de voir l’épidémie franchir leurs frontières.

La fièvre hémorragique Ebola a fait 4.493 morts sur 8.997 cas enregistrés dans sept pays (Liberia, Sierra Leone, Guinée, Nigeria, Sénégal, Espagne et Etats-Unis), selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), arrêté au 12 octobre.

Les commentaires sont fermés.